Scylla (DB), l’autre monstre grec

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
103
Mois de parution
juillet 2019
Spécialités


Résumé
ScyllaDB est une implémentation C++ de CassandraDB, elle-même une base de données NoSQL créée initialement chez Facebook, puis rendue Open Source et désormais dans le giron du projet Apache. C’est une base de données distribuée, orientée colonne.L’un des avantages est la capacité de mettre en place un cluster sur des machines relativement peu chères, comme celles fournies par la plupart des fournisseurs d’infrastructure cloud.

Cet article est une introduction à ScyllaDB : démarrage d’un cluster de développement, création d’une table ou deux, requêtes types, et utilisation simple avec Ruby.

Comme ScyllaDB peut remplacer CassandraDB (les drivers sont les mêmes), une bonne partie de l’article est aussi applicable à CassandraDB.

Installation locale

Pour l’installation locale, nous allons utiliser une image Docker. Commençons par créer deux répertoires que nous utiliserons pour les volumes de données des deux nœuds que nous allons créer :

$ mkdir -p scylla/n1 && mkdir -p scylla/n2

Nous pouvons alors démarrer notre premier nœud. La commande la plus simple (sans volume de données) serait la suivante :

$ docker run --name some-scylla -d scylladb/scylla

Cela téléchargera l’image du container et démarrera un serveur scylla.
Mais nous voulons avoir de la persistance entre chaque démarrage de notre cluster, nous allons donc utiliser un volume de données :

$ docker run --name some-scylla...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

À la découverte de Clear Linux, l'OS made by Intel

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
126
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Depuis quelques années, Intel a développé son propre système d’exploitation GNU/Linux, nommé Clear Linux OS. Optimisé pour sa gamme de processeurs, le site Phoronix a démontré que cette distribution était vraiment fiable, puissante, ultra-réactive et effectivement taillée sur mesure pour les puces du leader mondial des fondeurs, mais pas uniquement. En effet, ces dires ont également été confirmés par la firme AMD au sujet de ses propres processeurs, rien de moins.

Automatiser totalement l’installation d’une machine virtuelle

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
126
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Dans le cadre de l'intégration continue (CI) ou juste par souci de simplicité, il nous est souvent demandé d'automatiser au maximum la création de machines virtuelles ou de conteneurs. De nombreux outils existent, mais comment les mettre en œuvre tous ensemble ? C'est une réponse possible que nous allons détailler ici.

Une aide pratique et personnalisée en ligne de commandes avec Navi

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
126
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Je suppose que cela vous arrive également, mais lorsque je n’utilise plus une commande pendant quelque temps, cette commande, dont je maîtrisais tous les paramètres et options, m’est redevenue complètement inconnue. Et bien sûr je n’ai rien noté, car sur le coup je ne l’ai pas jugé nécessaire vu que je maîtrisais tout ça. Si j’ai de la chance, je retrouve mon bonheur dans mon historique. Sinon, je dois relire la page de manuel, qui souvent s’avère inutile. Et je finis par retourner sur Internet pour chercher de l’aide. Dans cet article, je vous propose de découvrir Navi pour trouver de l’aide facilement sous forme de cas d’usage pratiques, et en plus d’écrire vos propres pages d’aide (cheatsheets, ou feuilles de triche).

Intégration continue avec DroneCI

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
249
Mois de parution
juin 2021
Spécialités
Résumé

Après une introduction à Gitea, un outil Open Source de gestion de dépôts Git, voici une introduction à DroneCI, un outil d’intégration continue. Deuxième volet pour voir comment prendre en main cette partie clef de support au travail quotidien de toute l’équipe.

Ressuscitez vos serveurs à distance : utilisez IPMI

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
51
Mois de parution
juin 2021
Spécialités
Résumé

Pour le moment, le Code du travail permet à un administrateur de ne pas être enchaîné sur son lieu de travail. Néanmoins, il est utile de pouvoir intervenir rapidement sur les serveurs, même si ceux-ci ne répondent plus au réseau. IPMI est une des réponses à ce problème en fournissant un accès distant au matériel.