La petite histoire du conteneur

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
98
Mois de parution
septembre 2018


Résumé

L'année 2013 est à marquer d'une pierre blanche (ou d'une baleine bleue), puisque c'est cette année-là que Docker est entré dans l'open source, créant par la même occasion le nouveau saut technologique en matière de virtualisation. Paradoxalement, la conteneurisation soufflera l'an prochain ses 40 bougies.


L'histoire commence certainement alors que beaucoup d'entre vous n'étaient pas encore nés, ou avaient alors encore moins de 10 ans. Oui, les technologies modernes, tout comme Rome si on en croit l'expression, ne se sont pas faites en un jour. Alors, prêt à remonter dans le temps jusqu'à l'année de sortie d'Alien, le huitième passager ?

1. Chroot (1979)

Chroot pour CHange ROOT a été introduit dans le développement d’Unix V7 en 1979 avant d'intégrer BSD en 1982. Il est alors utilisé à des fins de test et de build du système. Le terme de « jail » apparaît même déjà en 1991, introduit par Bill Cheswick, lorsqu'il utilise un chroot pour créer un honeypot.

Honeypot (pot de miel)

Un honeypot est une méthode de sécurité informatique dite de défense active. Le but est d'attirer un assaillant (hacker) dans un endroit isolé afin de surveiller son activité, de collecter des informations pour pouvoir les analyser.

Un chroot permet de changer le...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 92% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite