Mesurez les couleurs : les bases de la colorimétrie

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
96
Mois de parution
mai 2018
Domaines


Résumé
Depuis tout petit, nous avons appris que toute couleur est un mélange des trois couleurs primaires Rouge-Vert-Bleu. Est-ce réellement le seul moyen d'exprimer une couleur ? Comment décrire la brillance? Dans le monde industriel, les couleurs sont définies par leurs RAL, pourquoi ? Quel est le lien avec les couleurs primaires ? C'est ce que nous allons découvrir dans cet article.

Une image ou photo, qu'elle soit perçue par l’œil ou un capteur optique, est au final un ensemble de points représenté sous forme de tableau (matrice) où chaque point traduit l'intensité de lumière réfléchie ou émise par les objets présents dans le champ de vision du système de visualisation.

Afin de parvenir jusqu'à l'élément sensible du système de vision, la lumière passe au travers d'un mécanisme optique plus ou moins complexe qui fait converger les rayons lumineux sur le ou les éléments sensibles.

De par sa nature ondulatoire, un rayon lumineux, ou lumière au sens large, est un ensemble d'ondes électromagnétiques dont les longueurs d'onde, de 380nm à 780nm pour le domaine visible, se retrouvent dans le spectre électromagnétique [1].

01-Spectre-electromagnetique

Fig. 1 : Spectre des ondes électromagnétiques [1].

Dans le cas d'une onde monochromatique du type laser ou LED d'amplitude A et de fréquence f, l'équation d'onde s'écrit sous la forme suivante :

a(t) = Aej(ωt + φ)avec

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 92% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

À la découverte des namespaces mount et uts

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

Le namespace mount, premier d'une longue série de namespaces a été ajouté à Linux quelques années après chroot() pour offrir plus de possibilités et de sécurité dans l'isolation des systèmes de fichiers. Introduit peu après et indéniablement plus simple, le namespace uts permet d'instancier les noms de machine. Les conteneurs sont bien entendu les premiers clients de ces fonctionnalités.

Godot : comment créer un jeu d’aventure

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

Dans cette série dont cet article est le premier, nous allons découvrir comment créer un jeu aussi complexe qu’un jeu d’aventure avec le moteur de jeu Godot. Nous verrons les différentes étapes, les obstacles et les différents outils mis à votre disposition.

C’est l’histoire d’un make…

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

L’outil make permet de fabriquer des fichiers selon des règles de production décrites dans une syntaxe très simple. Dans cet article, nous allons explorer les grands principes de l’écriture de ces règles et pour ceux qui ne sont pas encore familiers de cet outil, vous faire regretter d’avoir attendu si longtemps pour le connaître…

Un alter ego d’Eliza en Java faisant du calcul symbolique

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

ELIZA a été l’un des premiers programmes (chatbot) à avoir tenté de communiquer en langage naturel. Cet article est une tentative de démystification du comportement du programme. L’interprétation d’ELIZA présentée ici est une implémentation en français qui intègre la possibilité d’effectuer des calculs de dérivées en calcul symbolique.