La malédiction de la dimension

GNU/Linux Magazine HS n° 094 | janvier 2018 | Guillaume Saupin
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Il existe une terrible malédiction à laquelle se heurte le data scientist : la malédiction de la dimension. Ce terrible fléau frappe lorsque le nombre de variables d’un ensemble de données devient trop important. Dans ce cas, afin de permettre une analyse précise dans chacune des dimensions, il faut un ensemble de mesures tout à fait gigantesque. De plus, la multiplication des dimensions rend l’analyse très complexe. Difficile pour un humain d’appréhender les relations entre autant de variables.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article