Un cas concret : correction du pilote Hitachi StarBoard en 64 bits

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
87
Mois de parution
novembre 2016
Domaines


Résumé
De nombreux fabricants de périphériques publient désormais des pilotes plus ou moins libres pour Linux, à défaut des spécifications (qui pourtant sont le « manuel utilisateur » pour nous développeurs), mais tous n’assurent pas forcément le suivi adéquat.

Le tableau blanc interactif (TBI) Hitachi StarBoard Link EZ2 [1] est fourni avec une version « Linux » du logiciel propriétaire dédié (à condition de fouiller un peu), et même d’un pilote fourni avec le code source, mais qui malheureusement n’est utilisable « que sur Linux 32 bits » d’après la documentation. Il a donc été acheté sans crainte par le patron d’une PME locale utilisant GNU/Linux. Croyant donc acheter un produit utilisable sous Linux, on se retrouve au final avec un objet inutilisable, faisant même planter joyeusement le noyau 64 bits avec le seul patch non officiel disponible [2] lorsqu’après force bidouille le pilote compile enfin.

La capitulation étant bien sûr hors de question, essayons donc de comprendre et corriger le problème.

1. Ô kernel, suspend ton vol, et vous, versions d’API…

Linux n’a pas d’API stable pour les pilotes de périphériques, tant pour raison technique – ne pas freiner l’évolution du noyau – qu’à des...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Introduction à l’écriture de tests avec Erlang/OTP

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
113
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Les tests ont toujours été un facteur non négligeable de réussite lors de la conception d’un projet de développement. Ces différentes procédures, accompagnant généralement le code source, permettent d’augmenter grandement la qualité d’une application, qu’elle soit libre ou fermée. Même s’il est vrai qu’un programme ne peut-être testé dans son intégralité, les tests mis en place permettront de livrer à l’utilisateur final un système stable ainsi qu’une garantie de fonctionnement. Bien entendu, Erlang/OTP n’est pas en reste, et fournit aux développeurs tout un arsenal d’outils agissant sur l’excellence du produit.

Déploiements reproductibles dans le temps avec GNU Guix

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
113
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Pour la recherche scientifique comme pour d'autres domaines, on a souvent besoin de reproduire un environnement logiciel à l'identique non seulement sur différentes machines, mais aussi à différents instants dans le temps. Docker et les machines virtuelles, qui sont souvent la solution choisie pour répondre à ce besoin, ont des limitations qu’il est facile de ne pas voir. Cet article illustre l’utilisation de GNU Guix pour des déploiements reproductibles, au bit près, dans l’espace et dans le temps.

Identité multiple avec le namespace user

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
246
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Après deux articles [1] [2] assez fastidieux, mais néanmoins instructifs sur le fonctionnement interne des namespaces au sein du noyau de Linux, nous revenons en espace utilisateur pour une revue détaillée de chaque namespace. Cet opus se consacre au namespace user.

Créez des présentations animées avec Python

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
113
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Expliquer des faits scientifiques (des formules mathématiques, des phénomènes de physique, etc.) ou du code n’est pas toujours simple. Le recours à des animations peut apporter beaucoup plus de clarté et faciliter la compréhension de votre auditoire. Et ce n’est pas si compliqué à créer...