La sécurité du noyau avec SELinux

GNU/Linux Magazine HS n° 087 | novembre 2016 | Issam Mejri
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Le noyau Linux dispose d'une couche de sécurité lui permettant de se défendre des éventuelles attaques et de protéger ainsi les données des utilisateurs contre les systèmes dont la sécurité a été compromise. Cette couche de sécurité se manifeste sous la forme d'un Framework appelé LSM (Linux Security Module). Ce dernier permet de supporter différents modules de sécurité et parmi ces modules on peut citer SELinux (Security Enhanced Linux). SELinux renforce la sécurité système par le biais de règles de sécurité simples à mettre en œuvre, donnant le choix à l'administrateur de déployer la politique de sécurité qui lui convient le mieux et qui dépendra de ses besoins et de la stratégie à suivre.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article