Et si on backdoorait /dev/urandom ?

GNU/Linux Magazine HS n° 084 | mai 2016 | Vincent Rasneur
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Vous utilisez des algorithmes de chiffrement sûrs (AES, RSA, etc.) ? Fantastique ! Ces algorithmes chiffrent vos données grâce à des clés, qui sont générées aléatoirement la plupart du temps. Si ces clés ne contenaient plus de données aléatoires, elles deviendraient totalement prévisibles. Un attaquant en tirerait parti et pourrait déchiffrer facilement les données protégées.

Tags : Backdoor, C
Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article