ORMLite : un ORM pour Android

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
61
Mois de parution
juillet 2012


Résumé

À l'image des environnements Java de type serveurs, Android dispose aussi d'une librairie qui va simplifier la persistance de vos objets en base de données.


Dans un autre article, vous avez vu l'utilisation de l'API standard de manipulation de base de données SQLite, avec notamment SQLiteOpenHelper. C'est l'outil standard, intégré au système, mais ce n'est pas le seul. Cet article va vous présenter un moyen alternatif de manipuler vos données en base, en utilisant une librairie d'ORM (mapping objet-relationnel) nommée ORMLite.

1. Rappels

Mais avant d'entrer de plain-pied dans le sujet, nous allons voir quelques notions utiles pour la suite. Pardon aux puristes par avance pour ces rappels grossiers et sommaires.

1.1 BDD

Une base de données relationnelle (ou BDD, BDDR, SGBDR) vous permet d'organiser vos données sous forme de tables. Les tables contiennent des tuples (lignes) composées d'attributs (ou colonnes) qui peuvent être de différentes natures (chaînes, entiers, dates, binaires…).

Chaque table peut avoir une colonne « identifiant » pour permettre des relations avec d'autres tables. Le principe de ces...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite