Petit tutoriel du débogueur GDB

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
55
Mois de parution
juillet 2011
Domaines


Résumé
Ecrire des programmes en C ou modifier ceux d'autres développeurs n'est pas quelque chose de naturel. Du moins pas dans un premier temps et avec la plupart des personnes. Les sources d'erreurs sont ainsi nombreuses. La fatigue, le manque d'expérience ou tout simplement la densité du code, sont parmi les plus courantes. Le fait est, que, quand on programme, on fait des erreurs. Parfois, ces erreurs ne sont pas les nôtres mais le fait de les corriger peut aider à faire évoluer un projet. Le problème est si courant que pour résoudre ces erreurs, des outils spécifiques ont été créés : les debuggers. Le plus utilisé sous GNU/Linux et d'autres systèmes en logiciel libre est celui proposé par le projet GNU : le GNU Debugger, GDB pour les intimes.

Lorsqu'un programme comporte des erreurs il est très difficile de les trouver et les corriger en lisant simplement le code. Il faut le voir fonctionner tout en gardant un oeil sur chaque élément qui le compose. Un debugger permet de lancer le programme sous contrôle. Il est alors possible de procéder à différentes actions comme mettre le programme en pause, voir et modifier le contenu des variables, définir des points d'arrêt ou encore afficher la pile d'exécution pour voir l'enchaînement d'appels aux fonctions.

Prévenons de suite, la seule occurrence de “bogue” ou d'un dérivé que vous trouverez dans cet article est celui que je viens d'écrire (entre guillemet, en début de ligne, là) et celui dans le titre (pour fait bien). Ce mot, francisation horrible et maladroite du terme anglais “bug”, désigne, dans notre langue déjà quelque chose : la coque entourant la châtaigne ou le marron. Vous savez, le truc avec lequel vous vous tué les doigts avant de vous...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Utilisation de l’IDE Visual Studio Code

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
112
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Visual Studio Code, un outil dont Microsoft est à l’origine, est Open Source et gratuit, multiplateforme et ouvert grâce à son architecture d’extensions. Mis à jour mensuellement, il est écrit par des développeurs pour des développeurs.

La surcharge ou overloading en Python

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
112
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

On vous l’a dit et répété : Python est un langage à typage dynamique ! Ah... donc, on ne peut pas réaliser de surcharge de fonctions ou de méthodes ? Pour les débutants, on dira non, pour les autres, on peut toujours s’arranger avec Python...

Accélérez vos traitements en développant votre propre solution de parallélisation

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
244
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Certains de vos traitements lancés par des scripts shell s'exécutent bien trop lentement à votre goût, alors que certaines tâches séquentielles pourraient en fait s'exécuter simultanément : cet article va vous montrer de façon détaillée comment les accélérer en les parallélisant.

CrossDev sous Eclipse

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
112
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Le développement logiciel nécessite l’utilisation d’outils pour l’écriture, la compilation et le débogage de code. La prise en main de ces outils n’est pas toujours évidente, alors lorsqu’on en maîtrise un, autant l’utiliser dans le maximum de cas. Eclipse permet cela et nous allons le voir dans le cas du développement embarqué.

L’édition des liens démystifiée

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
244
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Parmi les étapes concourant à la fabrication d’un exécutable, l’édition des liens est certainement la plus méconnue. Elle est pourtant cruciale à plus d’un titre. Le choix entre édition statique et dynamique des liens a notamment des implications sur la facilité de développement, la sécurité et la performance.