Tokyo et Kyoto Cabinet

GNU/Linux Magazine HS n° 051 | décembre 2010 | Eric Dumas
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Bien nombreux sont ceux qui utilisent des bases de données dans leurs applications, mais ne souhaitent pas mettre en place une vraie base de données telle que MySQL, PostGreSQL, etc. Les raisons sont souvent des questions de simplification de la configuration, d’installation, ainsi que le fait que l'on n’a pas besoin de toutes les fonctionnalités d’une vraie base de données (juste un stockage clés/valeurs, par exemple, et pas de base relationnelle). Une autre raison est pour le développement d’applications embarquées qui ont des ressources limitées, et donc, faire tourner un système de base de données est tout simplement impossible.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article