Ma première application Android - 2nde partie

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
47
Mois de parution
avril 2010
Domaines


Résumé
Dans la première partie de cette étude, le lecteur a pu appréhender certains concepts basiques du développement sous Android. Dans la réalisation de notre application, nous en étions restés à l'affichage d'une carte Google centrée sur la position géographique de l'utilisateur. Cette seconde partie arrive en complément de la précédente et porte sur l'interrogation d'un service web et le positionnement d'éléments sur la carte.

1. Préambule

Dans le précédent article, nous avions vu comment démarrer le développement d'une application Android. Nous avions créé des layouts pour nos interfaces graphiques et nous avions expliqué comment passer d'une activité à l'autre. Certains lecteurs s'étaient sentis un peu lésés sachant qu'à part afficher une carte Google, notre programme ne faisait pas grand chose. Afin qu'il rende un service plus utile, on désire décorer la carte Google d'éléments sémantiquement intéressants pour l'utilisateur. C'est justement l'objet de cette seconde partie.

Comme nous l'avions indiqué le mois précédent, nous choisissons d'afficher les déchetteries se situant dans le rayon choisi, ainsi que la position de l'utilisateur. Afin de pouvoir les situer sur la carte, il faut auparavant obtenir la liste des centres de tri et de recyclage. Ceci se fait en interrogeant un service web.

2. Description du service web

On part justement du principe que l'on possède un service web...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

La sécurité des communications 5G

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Les réseaux 5G commencent à être déployés dans le monde entier, présentés comme le Graal de la technologie cellulaire. Les évolutions proposées par la 5G concernant la sécurité des communications des abonnés sont réelles ; cependant, la technologie actuellement déployée par les opérateurs ne propose bien souvent aucune de ces améliorations. Regardons de plus près ce qui rendra les communications 5G plus sûres à l’avenir.

Exploitation avec Frida en environnement rooté et non rooté sous Android

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

À l'heure du numérique et de la navigation mobile, les statistiques [STATS] montrent bien une envolée de l'utilisation des applications mobiles. De plus, avec le confinement, ces applications ont établi de nouveaux records d'utilisation. Pour comprendre les dessous d'une application mobile, il est parfois nécessaire d'analyser cette dernière dynamiquement (pendant son utilisation), que cela soit dans un environnement rooté ou non en fonction des différentes contraintes.

Sécurité des infrastructures 5G

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Les réseaux 5G allient encore plus de technologies différentes que les réseaux 4G, ce qui entraîne une complexité de réseau rarement égalée, et donc une sécurité bien difficile à assurer pour les opérateurs comme pour les clients. Malgré les améliorations de sécurité sur le service mobile 5G, il reste de nombreuses manières d’attaquer (et de défendre) les infrastructures 5G de l’opérateur.

Retours d’un hackathon 5G

Magazine
Marque
MISC
Numéro
115
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Encore insouciant de la crise qui allait frapper le monde fin 2019, un hackathon de 24h a eu lieu à l’université d’Oulu [1] en Finlande afin d’anticiper les attaques sur les futures installations 5G de manière pratique. Nous verrons dans cet article comment il a été possible d’avoir la main sur la quasi-totalité d’un réseau 5G privé comme celui du campus d’Oulu à partir d’une carte USIM et d’un téléphone 5G. Puis, nous verrons d’autres perspectives en termes de tests d’intrusion avec les outils publics actuels.

« On ne compile jamais sur la cible embarquée » : Buildroot propose GNU Radio sur Raspberry Pi (et autres)

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
37
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

Le développement de systèmes embarqués se doit d’optimiser l’utilisation des ressources de stockage, de calcul et énergétiques. En aucun cas compiler sur la plateforme embarquée cible ne respecte ces contraintes. Nous présentons Buildroot pour cross-compiler un système GNU/Linux efficacement, et le bénéfice en termes de performances qu’on en tirera.