Travail collaboratif avec Git et Buildbot

GNU/Linux Magazine HS n° 046 | février 2010 | Carl Chenet
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Le gestionnaire de code source Git est un excellent outil de travail collaboratif. En plaçant un dépôt sur un serveur centralisé, les différents développeurs du projet vont être à même de pousser vers ce dépôt les modifications qu'ils ont réalisées sur leur copie locale des sources. Mais comment s'assurer que la dernière modification poussée vers le serveur de sources n'est pas une ânerie, rendant nécessaire un retour arrière ? Doit-on attendre qu'un développeur consciencieux ou le chef de projet lui-même clone le nouveau contenu du dépôt depuis le serveur sur son poste et lance une batterie de tests pour qu'on s'aperçoive de l'erreur ?Buildbot est la réponse à ce problème, commun à tous les projets de développement. Cet outil, en réagissant aux événements qui surviennent sur le dépôt Git, va nous permettre de tester qu'à chaque nouvelle modification poussée vers le serveur, une batterie de tests s'effectue correctement.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article