Quels outils pour le développeur ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
235
Mois de parution
mars 2020
Domaines


Résumé

Si le code est la matière première de tout développeur, il utilise aussi de nombreux outils pour travailler celle-ci. Comme tout artisan ou technicien, c’est souvent la bonne connaissance ainsi que la bonne maîtrise de ces outils qui vont lui permettre de non seulement effectuer son travail avec efficacité et de manière confortable, mais aussi parfois d’accomplir de véritables exploits, qui auraient été humainement impossibles sans l’outillage approprié. Faisons donc ici l’inventaire de ces outils, et du rôle que chacun joue dans le quotidien d’un développeur.


Au début, il y avait le verbe. Ou plutôt, dans notre cas, il y avait les instructions-machine. En effet, lors de la naissance de ce qui allait devenir la programmation, la seule forme d’interaction possible avec les systèmes était sous la forme d’instruction-machine. Ce qu’on appelle aujourd’hui l’assembleur. Cette forme de langage de programmation étant très bas niveau et demandant beaucoup d’effort, et de lignes de code, pour réaliser des opérations même très élémentaires, les langages de programmation de « haut niveau », tel que le C, se sont rapidement développés.

Ces derniers offrant un bien plus agréable terrain d’entente entre l’être humain et la machine, ils sont rapidement devenus omniprésents et le fichier contenant ce code source — souvent abrégé simplement en « fichier source » est devenu de nos jours le centre de toute activité de développement logiciel. Il existe aujourd’hui une vaste quantité de langage de...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Simulation d’un ordinateur mécanique en scriptant sous FreeCAD

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
35
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

L’évolution du traitement du signal est une histoire fascinante largement déroulée par David Mindell dans ses divers ouvrages [1] et citations [2]. Partant de l’ordinateur mécanique avec ses rouages, poulies, bielles et crémaillères, le passage à l’électrique au début du 20ème siècle, puis à l’électronique intégrée avec l’avènement du transistor et des circuits intégrés (VLSI) nous ont fait oublier les stades initiaux qui ont amené à notre statut actuel d’ordinateurs infiniment puissants, précis et compacts. Alors que cette histoire semble s’accompagner du passage de l’analogique au numérique – de la manipulation de grandeurs continues en grandeurs discrètes avec son gain en stabilité et reproductibilité – il n’en est en fait rien : un boulier fournit déjà les bases du calcul discrétisé mécanique, tandis que [3] introduit les concepts du calcul mécanique avec les traitements numériques avant de passer aux traitements analogiques.

Conservez l’historique de vos commandes pour chaque projet, le retour

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
241
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Pouvoir conserver un historique dédié pour chaque projet, voici l’idée géniale énoncée par Tristan Colombo dans un précédent article de GLMF [1]. Cet article reprend ce concept génial (je l’ai déjà dit?) et l’étoffe en simplifiant son installation et en ajoutant quelques fonctionnalités (comme l’autodétection de projets versionnés pour proposer à l’utilisateur d’activer un historique dédié, si ce n’est pas le cas).