Un oscilloscope pour le traitement de signaux radiofréquences : gr-oscilloscope pour GNU Radio 3.7 et 3.8

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
234
|
Mois de parution
février 2020
|
Domaines


Résumé

Nous proposons d’utiliser un oscilloscope radiofréquence comme source de données GNU Radio pour les applications nécessitant une large bande passante, telles que les mesures de temps de vol. Cette exploration sera l’occasion de découvrir la nouvelle mouture de GNU Radio attendue depuis 6 ans, la version 3.8, avec son lot de nouveautés et d’incompatibilités.


La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

SpaceVim, une distribution de Vim prête à l'emploi

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
236
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

Sans aucun lien avec Space Invaders, SpaceVim (justement sans espace entre Space et Vim) vous propose une nouvelle façon de gérer les plug-ins et la configuration de votre éditeur favori. Penchons-nous sur cette solution, pour savoir si le grand ménage de notre .vimrc doit avoir lieu.

Accès aux attributs et méthodes en Python : une autre voie est-elle possible ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
236
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

Vous vous interrogez toujours sur la gestion des accès aux attributs et méthodes de vos objets Python ? Vous aimeriez écrire du code plus strict, mais vous vous demandez si cela serait vraiment pertinent ? Cet article devrait vous amener des pistes de réflexion.

Un jeu de logique en Python

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
236
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

Dans l’univers des jeux de cartes, beaucoup font plus ou moins appel à la logique. Nous vous présentons ici un jeu directement basé sur la logique propositionnelle. Nous nous proposons d’en présenter les principales caractéristiques et de détailler les algorithmes principaux de l’implémentation en Python.

Et si on déchiffrait la machine Enigma...

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
235
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

La machine Enigma fut utilisée par les Allemands, pendant la Seconde Guerre mondiale, pour chiffrer des messages secrets. Alan Turing est connu pour avoir fortement contribué à la compréhension du fonctionnement du chiffrement de cette machine. Dans cet article, je vais présenter le modèle M3 de la machine Enigma et proposer une simulation de cette machine utilisant le langage Python.

Par le même auteur

Analyse d’un brouilleur GPS

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
33
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

KiCAD a récemment été illustré sur le NE555, le composant réputé comme le plus commercialisé dans l’histoire de l’électronique [1]. Nous pouvons nous interroger sur l’utilisation actuelle de ce composant analogique aux fonctionnalités réduites.Dans le cadre d’une étude sur la robustesse des systèmes de navigation par satellite, nous avons acquis un « bloqueur » GPS. Le budget que nous nous étions alloué pour un tel achat était de 10 euros : l’analyse du système acquis s’avère centrée sur le vénérable NE555. Analysons son fonctionnement et surtout, les conséquences de son utilisation.

Un oscilloscope pour le traitement de signaux radiofréquences : gr-oscilloscope pour GNU Radio 3.7 et 3.8

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
234
|
Mois de parution
février 2020
|
Domaines
Résumé

Nous proposons d’utiliser un oscilloscope radiofréquence comme source de données GNU Radio pour les applications nécessitant une large bande passante, telles que les mesures de temps de vol. Cette exploration sera l’occasion de découvrir la nouvelle mouture de GNU Radio attendue depuis 6 ans, la version 3.8, avec son lot de nouveautés et d’incompatibilités.

Petites antennes réalisées par impression additive : de la conception à la visualisation des diagrammes de rayonnement (en vrai et en virtuel)

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé
Les antennes de petites dimensions sont un sujet qui a toujours été à la mode auprès des ingénieurs, désireux de faire rayonner un signal électromagnétique par un conducteur de dimensions aussi réduites que possible (penser « faire tenir une antenne dans un téléphone portable »). Le problème a été abordé très tôt, alors que les émissions sub-MHz, donc avec des longueurs d’onde de plusieurs kilomètres, étaient courantes [1]. Alors qu’il a été rapidement montré qu’il existe des limitations physiques aux performances de telles antennes, qui ne sont déterminées que par le rayon de la sphère englobant l’antenne [2] – et en particulier, sur le facteur de qualité de l’antenne, qui est d’autant plus élevé que l’antenne est petite, réduisant ainsi sa bande passante – le sujet reste d’actualité, dans un contexte de prolifération des objets communiquant par onde radiofréquence, de plus en plus petits [3].

European GNU Radio Days 2019

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
229
|
Mois de parution
septembre 2019
|
Domaines
Résumé
La conférence européenne GNU Radio Days s’est tenue mi-juin à Besançon. Opportunité de faire se rencontrer académiques, industriels, amateurs et professionnels des agences gouvernementales, les 85 participants ont pu démontrer leur capacité à mettre en pratique les concepts de traitement de signaux échantillonnés en temps discret sur des problèmes concrets grâce à l’environnement libre GNU Radio, largement développé dans ces pages ces derniers mois pour traiter numériquement des signaux radiofréquences.

Développer sur microcontrôleur sans microcontrôleur : les émulateurs

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
103
|
Mois de parution
juillet 2019
|
Domaines
Résumé

Le monde fascinant du développement sur systèmes embarqués – des petits microcontrôleurs 8 bits aux processeurs capables d’exécuter GNU/Linux – est accessible même sans posséder de plateforme matérielle dédiée, grâce aux émulateurs. Nous proposons un cheminement progressif, du petit ATmega32U4 avec le tracé des chronogrammes des signaux internes, au STM32 programmé en C ou exécutant NuttX, pour aborder le tout nouveau RISC-V exécutant FreeRTOS et finalement, voir GNU/Linux tourner sur RISC-V, MIPS ou ARM.

Décodage d’images numériques issues de satellites météorologiques en orbite basse  : le protocole LRPT de Meteor-M2 (partie 3/3)

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
228
|
Mois de parution
juillet 2019
|
Domaines
Résumé

Nous étudions un dernier élément de la chaîne de décodage des images de Meteor-M2 par la correction d'erreurs par bloc qu'est Reed Solomon. Son exploration sera l'opportunité d'approfondir quelques concepts de communication numérique et en particulier, justifier l'utilisation conjointe des codes convolutifs et des codes de Reed-Solomon, compte tenu du bilan de liaison entre le satellite et le sol et d'un objectif de taux d'erreurs de réception borné.