Retour sur le DevOps D-Day 2019

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
233
Mois de parution
janvier 2020
Domaines


Résumé

DevOps : sans doute le terme le plus galvaudé du moment, tout autant qu'un insoutenable buzzword ; pour le coup, je ne savais à quoi m'attendre en me rendant à Marseille pour la cinquième édition du DevOps D-Day. Mais si vous êtes curieux de savoir ce qu'il se raconte à une conférence DevOps, vous n'avez qu'à suivre le guide.


Si je vous dis DevOps, vous vous dites peut-être méthodologie, ou équipe, ou même rôle ? Si la réponse est oui, alors vous avez tout faux : DevOps n'est jamais qu'un ensemble de pratiques, et rien de plus. Alors, oublions un instant les DevSecOps et les BizDevSecOps qui n'ont pas trop de sens (c'est mon avis, et je le partage), pour nous concentrer sur le DevOps. Il y a une telle hype (pour parler comme un Youtubeur) autour de ce terme qu'il y a de quoi frissonner à l'idée d'en entendre parler tout une journée. Non pas que j'ai quelque grief contre le DevOps, l'idée est même assez séduisante ; mais c'est l'utilisation intensive et abusive du terme qui me fatigue profondément. Et pourtant je l'ai fait : je suis allé à une conférence DevOps !

Alors, comment un techie tel que moi se retrouve-t-il à une telle convention ? Simplement en y étant invité : la société pour laquelle je travaille à récemment fait l'objet d'un rachat par le même groupe dont Treeptik...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 92% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

WSL2 : cheval de Troie ou cadeau empoisonné ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
241
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

La dernière version de WSL a fait partie des mises à jour récentes du système d'exploitation Windows 10. Nous ne nous sommes jamais penchés dans ces pages sur ce système de Microsoft permettant de faire tourner des applications GNU/Linux dans Windows. Franchissons le pas et voyons de quoi il en retourne...