Validez vos données avec Cerberus

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
230
Mois de parution
octobre 2019
Domaines


Résumé
L'utilisation de structures de données, telles que les dictionnaires ou les objets est chose courante. Lorsque l'on autorise un utilisateur à transmettre des données à un programme pour les stocker dans ces structures, il est obligatoire d'effectuer nombre de tests pour s'assurer de la cohérence des données. Et si nous déléguions cette tâche à un module ?


À partir du moment où l'on demande à un utilisateur de transmettre des données, il faut nécessairement tester celles-ci. Et forcément, plus il y a de données, plus le travail de test sera long. Dans cet article, nous allons voir comment accélérer ce processus à l'aide du module Cerberus [1], un outil de validation permettant de gagner un temps précieux.

1. Sans Cerberus

Supposons que nous ayons développé un petit programme en Python 3.6 (à l'heure où ces lignes sont écrites, Cerberus n'est disponible que pour Python 2.7 à 3.6). Dans ce programme, l'utilisateur devra saisir des données de types variés, au sein d'une sorte de « formulaire ». Certains champs seront requis (et d'autres, nécessairement optionnels), certains champs pourront être vides, avoir une certaine taille, etc. Voici la liste des champs que nous utiliserons dans notre exemple, il s'agit d'une sorte de fiche d'état civil :

  • prenom et nom : deux chaînes de caractères obligatoires (non vides) ;...
Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Accélération de Python avec Numba

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
240
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

L’usage de Python est croissant depuis une dizaine d’années. L’engouement pour la fouille de données (data mining) et les réseaux de neurones profonds (deep learning) explique en partie ce dynamisme. L’un des rares reproches faits à Python est sa relative lenteur.

Python « moderne » : comment coder en Python en 2020 ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
110
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Le langage Python évolue progressivement, version après version et de nouvelles fonctionnalités voient le jour et changent la manière dont le langage peut être appréhendé.Au-delà de la curiosité que ces changements provoquent, ils sont des révolutions silencieuses ayant un impact réel sur le style de codage.