Sécurisez vos noms de domaine avec DNSSEC

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
225
|
Mois de parution
avril 2019
|
Domaines


Résumé
Le service DNS (Domain Name System) est depuis les années 1980 un des composants essentiels du fonctionnement d’Internet, car il permet notamment la conversion d’un nom de domaine en adresse IP (et l’inverse également). Il a été la cible de plusieurs attaques comme l’usurpation d’identité DNS (DNS ID Spoofing [1]) et la pollution de cache (DNS cache poisoning [1] [2]). Avec la mise en place d’une zone racine « signée » en janvier 2010 ([3]), il est désormais possible de vérifier les données reçues par le système DNS en activant DNSSEC (Domain Name System Security Extensions [4]). Je vous propose donc de voir comment mettre en œuvre tout cela.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Extraction des secrets de lsass à distance

Magazine
Marque
MISC
Numéro
108
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

Le mouvement latéral est une composante essentielle des tests d’intrusion. Cette phase peut être fastidieuse si les cibles sont correctement protégées. L’outil « lsassy » répond à ce besoin en permettant d’extraire à distance les secrets présents sur des machines.

Mécanismes de défense en profondeur de Safari sur iOS

Magazine
Marque
MISC
Numéro
108
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

Les navigateurs sont depuis plusieurs années une cible de choix pour obtenir une exécution de code arbitraire initiale dans la chaîne de compromission d’un équipement « client », que ce soit une station de travail classique ou un smartphone. La prolifération des vulnérabilités et techniques d’exploitation encourage les éditeurs à mettre en place de la défense en profondeur afin de supprimer des classes entières de vulnérabilités ou rendre leur exploitation particulièrement complexe.

Introduction au dossier : Sécurité des navigateurs web : où en sommes-nous ?

Magazine
Marque
MISC
Numéro
108
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

Il y a maintenant 5 ans, MISC dédiait un dossier complet à la sécurité des navigateurs web [1]. Il y était traité de sandboxing sous Firefox, de JIT, de cloisonnement JavaScript, d’exploitation du navigateur Chrome sous Android. Une grande partie de ce qui a été écrit à l’époque est encore en partie valide et je vous invite à y jeter un œil si vous ne connaissez pas déjà ce dossier.

Par le même auteur

Validez vos certificats avec DANE

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
227
|
Mois de parution
juin 2019
|
Domaines
Résumé
À partir de 2011, avec l’augmentation des attaques sur les autorités de certification X.509 [1], le système de vérification hiérarchique des certificats (PKIX – Public Key Infrastructure using X.509) utilisé dans TLS (Transport Layer Security) montre quelques signes de faiblesse. Un second système de vérification utilisant DNS se met alors en place, avec le protocole DANE (DNS-Based Authentication of Named Entities) [2]. Je vous propose donc de voir comment mettre en œuvre tout cela.

Sécurisez vos noms de domaine avec DNSSEC

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
225
|
Mois de parution
avril 2019
|
Domaines
Résumé
Le service DNS (Domain Name System) est depuis les années 1980 un des composants essentiels du fonctionnement d’Internet, car il permet notamment la conversion d’un nom de domaine en adresse IP (et l’inverse également). Il a été la cible de plusieurs attaques comme l’usurpation d’identité DNS (DNS ID Spoofing [1]) et la pollution de cache (DNS cache poisoning [1] [2]). Avec la mise en place d’une zone racine « signée » en janvier 2010 ([3]), il est désormais possible de vérifier les données reçues par le système DNS en activant DNSSEC (Domain Name System Security Extensions [4]). Je vous propose donc de voir comment mettre en œuvre tout cela.

Installation sans écran de Slackware sur un Raspberry Pi 3

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
207
|
Mois de parution
septembre 2017
|
Domaines
Résumé
Vous venez d'acheter un Raspberry Pi 3 et vous n'avez pas d'écran avec un connecteur HDMI à portée de main pour installer/paramétrer votre petit « jouet ». Qu'à cela ne tienne, un câble Ethernet suffira ! Je vous propose également de voir comment on peut utiliser un autre système Linux que la distribution de référence Raspbian, en installant par exemple une Slackware.

Développement rapide d'applications GTK+ avec Glade

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
205
|
Mois de parution
juin 2017
|
Domaines
Résumé
Glade [3] est un outil de développement rapide d'applications GTK+ et il permet de réaliser graphiquement à la souris l'essentiel de l'interface utilisateur. Je vais donc vous présenter son fonctionnement et ce qu'il apporte au niveau programmation.

Programmer avec GTK+

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
194
|
Mois de parution
juin 2016
|
Domaines
Résumé
Cet article va vous présenter les rudiments de la programmation d'applications graphiques en C à l'aide de la boîte à outils GTK+ (GIMP Toolkit).