Android 8, le projet Treble

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
221
Mois de parution
décembre 2018
Domaines


Résumé
Dans le numéro 218 de GLMF, nous avons évoqué le développement C/C++ sous Android en décrivant les fonctionnalités du NDK (Native Development Kit) [1]. Dans cet article, nous allons poursuivre sur notre lancée et décrire la nouvelle architecture Treble disponible dans les dernières versions d’Android, soit 8 (Oreo) et 9 (Pie). Bien entendu, nous évoquerons uniquement la partie système (i.e. les couches « basses ») et nous présenterons quelques tests sur l’émulateur Android produit à partir des sources AOSP [2].

Le système d’exploitation Android a connu de nombreuses évolutions depuis la première version 1.0 en 2008. Initialement, le système était destiné aux seuls téléphones mobiles (dont il détient plus de 80 % du marché), mais comme nous l’avions rappelé dans l’article sur NDK, les applications industrielles sont de plus en plus nombreuses et l’on peut dire qu’il a largement supplanté les versions embarquées de Microsoft Windows.

Android souffre cependant de quelques défauts si on le compare avec son principal rival iOS d’Apple. En effet, vu qu’il fonctionne sur une multitude de cibles matérielles (contrairement à iOS), on peut noter une importante « fragmentation » des versions utilisées. On trouve encore des cibles utilisant Android 4 (voire pire), et finalement assez peu de cibles utilisant Android 7 et une très faible minorité sous Android 8. Environ la moitié des appareils utilisent encore Android 5 et 6 ! Dans le cas d’iOS, on note qu’une...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Exodus Privacy – Vos applications n’auront plus de secrets pour vous

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
117
Mois de parution
janvier 2020
Domaines
Résumé

Si vous êtes soucieux de votre vie privée, Exodus Privacy pourra sans doute vous plaire. Cette application va en effet vous lister les permissions accordées aux applications installées sur votre appareil, mais aussi vous indiquer si celles-ci utilisent des pisteurs qui collecteront des données vous concernant.

Désinstaller toutes vos applications Android indésirables sans « rooter » votre appareil

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
117
Mois de parution
janvier 2020
Domaines
Résumé

Lorsque vous faites l'acquisition d'un appareil, smartphone ou tablette, fonctionnant sous Android, ce dernier est généralement livré avec de nombreuses applications par défaut dont vous n'avez pas nécessairement l'utilité. Bien souvent il vous est impossible de les désinstaller de façon traditionnelle. Afin d'y parvenir, nombre de sites Internet vous préconisent de « rooter » votre appareil. En réalité, il n'en est rien et vous allez découvrir dans cet article comment faire avec des outils officiels.

Contournement de l'API Google Play Billing

Magazine
Marque
MISC
Numéro
106
Mois de parution
novembre 2019
Domaines
Résumé

D'après le blog [INVESP], le montant global des paiements dits « in-app » représentait environ 37 milliards de dollars (USD) en 2017 pour les applications mobiles (Android et Apple). Ce montant représente quasiment la moitié des revenus générés par les applications mobiles (48,2%), dépassant les revenus générés par les régies publicitaires (14%), ainsi que l'achat d'applications (37,8%). Il est donc important que la sécurité de ces paiements soit correctement implémentée afin d'éviter un manque à gagner pour les développeurs des applications. Dans le cadre de cet article, nous avons passé en revue 50 applications Android afin d'étudier le fonctionnement de l'API Google Play Billing et d'identifier les vulnérabilités liées à une mauvaise implémentation. Nous détaillerons en exemple des applications vulnérables.