Les articles de GNU/Linux Magazine N°221

Mandrake, Debian, RedHat, Suse, Debian, Ubuntu, Debian, … ce sont les différentes distributions par lesquelles je suis passé. On retrouve une constante, une distribution qui revient toujours : Debian. Alors oui, c’est la distribution que je préfère et malgré quelques infidélités, je finis toujours par revenir vers elle.
Dans le numéro 218 de GLMF, nous avons évoqué le développement C/C++ sous Android en décrivant les fonctionnalités du NDK (Native Development Kit) [1]. Dans cet article, nous allons poursuivre sur notre lancée et décrire la nouvelle architecture Treble disponible dans les dernières versions d’Android, soit 8 (Oreo) et 9 (Pie). Bien entendu, nous évoquerons uniquement la partie système (i.e. les couches « basses ») et nous présenterons quelques tests sur l’émulateur Android produit à partir des sources AOSP [2].
Comment utiliser des algorithmes d’intelligence artificielle pour répondre à des problématiques de classification simplement ? C’est la question sur laquelle nous allons nous pencher ici. Grâce à des librairies open source puissantes, il est possible de s’attaquer à des problèmes complexes, et de façon simple !
Nous exploitons un outil de prototypage du traitement de signaux radio-fréquences échantillonnés en temps discret pour explorer des concepts d’analyse spectrale de signaux réels et complexes, et le passage de l’une à l’autre représentation par transformée de Hilbert.
L'une des forces de Linux est sans conteste son gestionnaire de paquets ; imaginez-vous disposer d'un outil aussi puissant pour déployer vos applications dans Kubernetes...
Sécuriser le processus de démarrage est la première étape afin de garantir qu’un système Linux embarqué est fiable. Cette technique, appelée Secure Boot, permet de s’assurer que seuls les logiciels authentifiés de manière cryptographique (bootloader, image noyau, etc.) pourront s’exécuter sur la cible, ceci afin de certifier par exemple qu’une mise à jour logicielle est sûre, qu’aucune faille de sécurité ne subsiste ni même qu’il existe une quelconque altération provenant d’une attaque externe malveillante.
Dans un article précédent (GLMF n°217), nous avons vu comment créer les bases d'un interpréteur de formules en notation polonaise inversée. Cet interpréteur minimal a été validé avec de petits programmes de tests élémentaires, à la syntaxe rigide. Dans le présent article, nous allons voir comment rendre la syntaxe de l'interpréteur plus souple grâce au générateur d'analyseurs lexicaux Lex, et comment ajouter des types nouveaux, comme des vecteurs, des matrices, et, ultérieurement, des listes, des textes, ou encore des réseaux de neurones.
La brique pare-feu Linux (Netfilter) n'est plus à présenter. Le framework IPset est relativement méconnu bien qu’utilisable conjointement avec Netfilter. Nous proposons dans cet article de présenter le mode de fonctionnement et l'utilisation de ce framework intégré au noyau Linux ainsi que ses principaux avantages pour gérer certains cas de filtrage réseau avec Netfilter.