Amazon <3 Linux

GNU/Linux Magazine n° 207 | septembre 2017 | Emile (iMil) Heitor
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Qui d'entre vous n'a jamais entendu parler de AWS (Amazon Web Services), LE cloud public qui domine le marché, la panacée du DevOps, le destructeur de toute une industrie, l'hébergeur qui soutient désormais un bon 40% du Web mondial ? Si tu réponds « moi » à cette question, tu devrais visiter autre chose que des sites en HTML v2 et cesser d’éditer tes fichiers de conf à la main.La triple pique d'entrée de jeu c'est gratos, ça me fait plaisir. AWS, c'est le rouleau compresseur, et cette position de leader n'est pas liée à la chance, puisque comme nombre de solutions disruptives, les analystes les plus pointus proféraient à son lancement que « ça marchera jamais » ©®™ ; non, le succès de ce cloud réside en grande partie dans son API, ses outils, le plus souvent libres, et la puissante communauté qui s'est construite autour. Ce que je vous propose dans cet article, c'est de faire connaissance avec ces outils, et en particulier l'AWS cli [1] basée sur boto3[2], tous les deux sous licence Apache 2[3].

Tags : AWS, Python
Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article