La faille Dirty COW

GNU/Linux Magazine n° 205 | juin 2017 | Sylvain Nayrolles
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Dirty COW a défrayé la chronique lors de sa découverte en 2016. Nous allons voir que cet engouement est justifié, car Dirty COW présente toutes les qualités d'une faille critique : stable, discrète, simple et impactant un grand nombre de versions du noyau Linux.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article