De beaux chronogrammes avec WaveDrom

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
205
|
Mois de parution
juin 2017
|
Domaines


Résumé
WaveDrom est un outil de dessin de chronogrammes écrit en JavaScript/HTML/CSS. Il permet de décrire ses chronogrammes avec une syntaxe simple en JSON. Une bibliothèque JavaScript va ensuite convertir la structure JSON en une image SVG affichable dans un navigateur. Il est également possible d'utiliser une application « hors-ligne » pour générer ses images en SVG, PNG, JPG, etc.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Les bonnes pratiques pour créer rapidement un site internet

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
116
|
Mois de parution
novembre 2019
|
Domaines
Résumé

Dans le cadre de mon activité d’auto-entrepreneur, je suis amené à créer des sites internet pour mes clients. Je vous propose de passer en revue quelques points importants pour mener à bien ce genre de travail. Que ce soit pour un blog personnel, un site vitrine ou quelque chose de plus élaboré comme un site de vente en ligne, voici les étapes à respecter pour obtenir un résultat satisfaisant.

Rétro-ingénierie matérielle : accéder au silicium

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé
Cet écrit est le premier d'une série de deux articles, qui aborderont chacun un thème précis de la rétro-ingénierie matérielle du silicium. Ce premier article vous présentera l'art, différentes méthodes de décapsulation et vous fournira un rapide historique, tandis que le suivant vous proposera une démonstration complète de la reconstitution d'une fonction logique, depuis le silicium.

Découvrez les réseaux de neurones avec Arduino

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé
Intelligence Artificielle, Deep Learning, Apprentissage Automatique, Classification, Machine Learning... Ces termes sont en ce moment sur toutes les lèvres et semblent souvent utilisés dans les médias comme joker, en lieu et place de « vaudou », « magie noire », « sorcellerie », « alchimie » ou plus généralement, « technologie à la mode qu'on ne peut pas vous expliquer, car on n'y comprend rien ». Pourtant, chez vous, vous pouvez découvrir ce domaine assez facilement et sans avoir à utiliser un PC monstrueux, avec trois cartes graphiques hors de prix. La preuve, on peut même le faire avec une simple carte Arduino...

RISC-V, une architecture de microprocesseur libre et ouverte

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
230
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé
L’émergence de l’architecture de microprocesseur RISC-V, libre et ouverte, s’annonce comme une révolution dans le monde du matériel, analogue à celle suscitée par l’avènement du logiciel libre chez les développeurs. S’inscrivant dans la longue lignée des architectures RISC, sa simplicité explique sa large adoption, malgré sa relative jeunesse. Bien que le matériel RISC-V reste coûteux pour le grand public, un riche écosystème logiciel permet, dès à présent, d’expérimenter sous Linux.

La liberté jusqu’au cœur du processeur avec RISC-V

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé
RISC-V est un jeu d’instructions 32 bits libre, développé initialement par l’université de Berkeley. Ce jeu d’instructions (ISA pour Instruction Set Architecture) est maintenant soutenu par une fondation regroupant quasiment tous les grands noms de l’industrie informatique. Dans cet article, nous allons décrire succinctement le concept de RISC vs CISC, puis nous expliquerons les bases du jeu d’instructions avec un peu de code assembleur, enfin nous terminerons par une description de quelques émulateurs et processeurs RISC-V disponibles aujourd’hui sur le marché.

Par le même auteur

La liberté jusqu’au cœur du processeur avec RISC-V

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
31
|
Mois de parution
octobre 2019
|
Domaines
Résumé
RISC-V est un jeu d’instructions 32 bits libre, développé initialement par l’université de Berkeley. Ce jeu d’instructions (ISA pour Instruction Set Architecture) est maintenant soutenu par une fondation regroupant quasiment tous les grands noms de l’industrie informatique. Dans cet article, nous allons décrire succinctement le concept de RISC vs CISC, puis nous expliquerons les bases du jeu d’instructions avec un peu de code assembleur, enfin nous terminerons par une description de quelques émulateurs et processeurs RISC-V disponibles aujourd’hui sur le marché.

Retrouvez le plaisir du test HDL avec Cocotb

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
222
|
Mois de parution
janvier 2019
|
Domaines
Résumé
Écrire les stimuli permettant de tester un composant HDL (Hardware Description Language) est beaucoup plus facile et plaisant avec un langage moderne comme Python qu’avec les vénérables langages Verilog et VHDL. La librairie Cocotb permet d'écrire ces tests en Python et de piloter un simulateur du commerce qu'il soit libre ou non (Cosimulation).

De beaux chronogrammes avec WaveDrom

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
205
|
Mois de parution
juin 2017
|
Domaines
Résumé
WaveDrom est un outil de dessin de chronogrammes écrit en JavaScript/HTML/CSS. Il permet de décrire ses chronogrammes avec une syntaxe simple en JSON. Une bibliothèque JavaScript va ensuite convertir la structure JSON en une image SVG affichable dans un navigateur. Il est également possible d'utiliser une application « hors-ligne » pour générer ses images en SVG, PNG, JPG, etc.

Écrire un pilote en Userspace pour le FPGA grâce au pilote UIO

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
18
|
Mois de parution
avril 2016
|
Domaines
Résumé
La libération des FPGA passe bien sûr d'abord par les outils permettant de générer la configuration du composant. Mais elle passe aussi par l'inclusion de FPGA sur des cartes utilisant des systèmes d'exploitation libres comme Linux. Sur des plateformes processeur + FPGA comme on trouve sur les modules d'Armadeus Système ou sur le Zync de Xilinx se pose alors la question de l'écriture d'un pilote pour le design FPGA. L'utilisation du modèle de driver Userspace I/O permet d'exporter les registres et interruptions dans l'espace utilisateur et d'éviter l'écriture fastidieuse d'un driver kernel.