Address Space Layout Randomization

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
204
Mois de parution
mai 2017
Domaines


Résumé
Brad Spengler, le leader du projet grsecurity, exprimait, lors de son intervention au SSTIC 2016, son agacement à lier la sécurité d'une application à son implémentation. Pour lui, la sécurisation d'une application ne doit pas se faire via la recherche de bugs dans cette dernière, mais doit être assurée par la plateforme sur laquelle elle s'exécute. L'ASLR fait partie de ces évolutions proposées par les systèmes d'exploitation, dans le but de complexifier l'exploitation de failles applicatives.


Au milieu des années 2000, l'exploitation de failles applicatives en userland était relativement simple, car il n'existait que très peu de mécanismes de protection. Ces dernières sont venues initialement des fondeurs avec le DEP, Data Protection Execution, visant à partitionner l'espace mémoire en pages exécutables ou non d'une application. Notamment, les zones mémoires hébergeant la pile ou le tas ne sont plus exécutables. Pour contourner ces protections, une nouvelle génération d'exploit a vu le jour, visant à utiliser le code exécutable présent dans l'application défaillante en modifiant, par exemple, le flux d'exécution vers des fonctions connues de la libc. Cette technique d'exploitation, connue sous le nom de return to libc, repose sur le fait que l'adresse de la fonction visée est prédictible à l'exécution de l'application. L'Address Space Layout Randomization, ou ASLR constitue une réponse intéressante du système d'exploitation, en positionnant de...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Use-After-Free dans le noyau Linux

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Pièce logicielle qui a accompagné les deux dernières décennies, le noyau Linux est un système relativement complet qui dispose d’un allocateur de mémoire dynamique. Comme tous les logiciels classiques, le noyau est ainsi régulièrement sujet à des vulnérabilités de type Use-After-Free via cet allocateur.

Introduction au dossier : Sécurité système & logiciel - Exploitation & contre-mesures

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

La thématique de ce hors-série, comme vous avez d’ores et déjà pu le remarquer, est dédiée à la sécurité système et logiciel. Derrière cette terminologie qui couvre un large spectre de ce que peut être la sécurité, l’idée est de continuer les hors-séries qui traitent des fondamentaux de sous-domaines de la sécurité informatique.

Applications des TPM

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Les TPM, inventés il y a une vingtaine d’années, ont pénétré progressivement les plateformes numériques. Malgré ce long historique, les TPM ont encore aujourd’hui du mal à s’imposer. Pourtant, leurs applications potentielles sécuritaires sont très intéressantes : Authenticated Boot, Remote Attestation, Scellement, amélioration de la sécurité de la cryptographie logicielle. Cet article détaille ces principales applications et liste quelques produits connus qui utilisent les TPM.

Dora au pays du kernel debugging

Magazine
Marque
MISC
HS n°
Numéro
22
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

Après plusieurs années dans le monde de la sécurité informatique il est récurrent d'être confronté aux remarques telles que : « Wow tu bosses sur le kernel Windows, c'est trop cool, mais vachement compliqué quand même ! ». Que nenni, en réalité la documentation est conséquente et le point le plus difficile et rédhibitoire est bien souvent la mise en place d'un Labo permettant d'analyser celui-ci. En bref, cet article vous permettra de vous faire passer pour un super haxxor de ses morts qui dt des KPCR à tour de bras et vous permettra peut-être au passage de demander une augmentation.