Les articles de GNU/Linux Magazine N°198

Ce mois-ci je vais revenir sur un sujet déjà abordé à de nombreuses reprises dans mes éditos : la qualité des sites internet.
Vous devez stocker des résultats de mesures ? Échantillonnées à des moments quelconques ? Vous voulez manipuler ces données rapidement avec un langage que vous connaissez déjà ? Alors, oubliez RRDTool et stockez vos mesures dans un SGBD dont la version 1.0  va bientôt être « releasée » : InfluxDB
Le développement de la version 9.6 a commencé en juin 2015. Après de nombreux mois de travail, une première version bêta est sortie en mai 2016. Le fruit de ce travail de développements et de tests : une nouvelle version remplie de fonctionnalités intéressantes. Il est temps pour nous de connaître et de tester les principales nouveautés de cette version.
Vous avez déjà lu de longs fichiers de css ? Il est assez difficile de s'y retrouver... Pourtant une solution simple existe : adopter des conventions de nommage permettant d'y voir plus clair. Et plutôt que d'inventer sa propre convention, autant essayer d'utiliser ce qui existe déjà.
Nous terminons cette première série sur la lecture des codes QR par la réparation automatique de sa zone de format et de sa zone de données.
La « téléchargite » est une maladie consistant à télécharger de nombreux fichiers sur le Web. Ces fichiers viennent se placer dans le répertoire de téléchargement qui devient rapidement une seconde corbeille... Pour mettre un peu d'ordre dans ce répertoire, je vous propose d'implémenter un mécanisme qui triera automatiquement les fichiers qui seront placés dans ce répertoire en fonction de leur extension.
Avant l’avènement des VLANs, il était impératif d’être physiquement présent sur le backbone d’un réseau pour faire partie du même domaine de broadcast. Cette contrainte limitait considérablement les possibilités de déplacement géographique de collaborateurs voulant travailler sur le même réseau tout en occupant des bureaux physiquement distants de plusieurs bâtiments. Vu les coûts induits par la multiplication de liaisons et l’acquisition de matériel de routage pour chaque réseau, cette technologie permettant de se soustraire à cette contrainte physique et financière est incontournable pour les architectes réseau.
La star de l’analyse réseau, c’est wireshark ! Ses possibilités imposentl'admiration.Cependant, dans la vraie vie, l’administrateur a desquestions auxquelles wireshark ne répondra pas ou difficilement. Est-ceque des mots de passe ou fichiers transitent en clair ? Les sessionsTCP sont-elles toutes autorisées ? Il existe d’autres logiciels quipermettent de répondre simplement àces questions. Nous souhaitonsaller encore plus loin dans l’étude de nos réseaux : programmons les sondes réseaux !
Avec le format MIDI, vous pouvez mêler les plaisirs de la composition musicale et de la programmation. Dans ce second article, nous allons explorer quelques aspects de la composition algorithmique.
Après avoir découvert les rudiments de la programmation GTK+ dans un article précédent, vous allez apprendre maintenant à ajouter des menus à votre application GTK+.
Le Web moderne est dopé à l'AJAX : jQuery peut être un allié de choix pour mettre en œuvre AJAX dans vos pages et je vous invite aujourd'hui à étudier de plus près les diverses façons de le faire à travers jQuery.