Générer son appli avec JBoss Forge

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
197
Mois de parution
octobre 2016
Domaines


Résumé
La communauté de projet open source JBoss [1] s'est construite autour de son serveur d'application, Wildfly [2], mais a aussi été le berceau de librairies et de frameworks très utiles aux développements logiciels, comme par exemple Hibernate [3]. Pour le besoin de tous ces projets, mais aussi pour assurer un développement rapide, efficace et sûr, la communauté est aussi à l'origine de nombreux frameworks et outils de développement, malheureusement moins connus.Découvrons aujourd'hui le mystérieux et méconnu JBoss Forge, dans sa toute dernière version (3.3.1.Final du 31 août dernier), et qui est une excellente réponse à SpringBoot et autres générateurs d'applications Java.


Cet article présente JBoss Forge, un outil de génération de projets Java/JEE permettant, rapidement et de manière fiable et propre, de disposer d'un projet squelette, incluant tous les éléments nécessaires, pour démarrer son développement.

1. JBoss Forge en quelques lignes

1.1 Qu'est-ce que JBoss Forge

En quelques mots, JBoss Forge est un générateur de projet Java/JEE similaire à AppFuse [4] ou encore Spring Boot [5]. Son objectif principal est donc de libérer l'utilisateur de la conception correcte, de plus en plus difficile avec l'accroissement de la complexité d'une application, d'un fichier de construction – par exemple, le fameux pom.xml de Maven [6].

En effet, si la plupart des fichiers de construction de ce type peuvent se limiter à quelques lignes pour un projet simple, la réalisation d'un applicatif complexe – par exemple, un projet JEE utilisant de nombreuses API (JMS, JAX-RS, Bean Validation)  de la spécification, mais aussi embarquant plusieurs...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

À la découverte des namespaces mount et uts

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

Le namespace mount, premier d'une longue série de namespaces a été ajouté à Linux quelques années après chroot() pour offrir plus de possibilités et de sécurité dans l'isolation des systèmes de fichiers. Introduit peu après et indéniablement plus simple, le namespace uts permet d'instancier les noms de machine. Les conteneurs sont bien entendu les premiers clients de ces fonctionnalités.

Godot : comment créer un jeu d’aventure

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

Dans cette série dont cet article est le premier, nous allons découvrir comment créer un jeu aussi complexe qu’un jeu d’aventure avec le moteur de jeu Godot. Nous verrons les différentes étapes, les obstacles et les différents outils mis à votre disposition.

C’est l’histoire d’un make…

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

L’outil make permet de fabriquer des fichiers selon des règles de production décrites dans une syntaxe très simple. Dans cet article, nous allons explorer les grands principes de l’écriture de ces règles et pour ceux qui ne sont pas encore familiers de cet outil, vous faire regretter d’avoir attendu si longtemps pour le connaître…

Un alter ego d’Eliza en Java faisant du calcul symbolique

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
247
Mois de parution
avril 2021
Domaines
Résumé

ELIZA a été l’un des premiers programmes (chatbot) à avoir tenté de communiquer en langage naturel. Cet article est une tentative de démystification du comportement du programme. L’interprétation d’ELIZA présentée ici est une implémentation en français qui intègre la possibilité d’effectuer des calculs de dérivées en calcul symbolique.