Démystification de l'attaque par Buffer Overflow

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
195
Mois de parution
juillet 2016
Domaines


Résumé
On entend beaucoup parler des buffer overflow (« débordement de tampon » en français) . Il paraît que c'est un problème dans la programmation en C qui entraîne un crash lors de l'exécution et qui peut être utilisé par un hacker… Ok, ça tout le monde le sait :-|. On entend beaucoup parler de ça mais c'est quoi concrètement ? Comment peut-on réussir à prendre le contrôle d'une machine par un « débordement de tampon » ? Et apparemment ça se fait même à distance !

Les attaques par buffer overflow nécessitent des connaissances en organisation mémoire et en programmation C . Pour illustrer tout ceci, nous allons commencer par prendre un code C simple vulnérable au buffer overflow ; nous allons ainsi analyser l'exécution du programme avec gdb qui nous permettra justement de comprendre le buffer overflow. Enfin, nous allons montrer comment utiliser le buffer overflow pour exécuter un code arbitraire et dans le cas d'espèce, un shell.

L'attaque par buffer overflow existe depuis fort longtemps. Il s'agit d'une attaque utilisée pour les logiciels programmés en langage C. Pour preuve, en 1988 un vers programmé par un étudiant de l'université de Cornell avait réussi à infecter des milliers d'ordinateurs avant d'être stoppé 10 heures après. Il exploitait un bug mystérieux dû au débordement de la pile des programmes sendmail et finger qui lui permettait d'ouvrir un shell à distance. Qu'on soit d'accord : le buffer overflow est une...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Investigation numérique de l’image disque d’un environnement Windows

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Une investigation numérique requiert de nombreuses étapes. Celles-ci varient en fonction des données disponibles. Une des plus importantes est l’analyse de la mémoire vive (voir MISC N°111 [1]). L’analyse de la mémoire de masse, constituée des événements propres au système d’exploitation apporte de nouveaux éléments. Une fois celles-ci terminées, la corrélation des deux nous permettra de confirmer d’éventuelles hypothèses.

Sécurisez votre réseau

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
49
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Maintenant que notre serveur principal est déployé et que nous y avons appliqué un premier niveau de sécurisation système, occupons-nous de sa sécurisation réseau. Nous allons détailler en quoi les attaques réseau sont primordiales dans notre modèle de menace. Comme nous le verrons, l’accès distant est le risque principal qui guette nos serveurs. Nous allons mettre en œuvre une sécurité en profondeur et les mesures de protection réseau en seront une de ses dimensions importantes.

CVE-2020-3433 : élévation de privilèges sur le client VPN Cisco AnyConnect

Magazine
Marque
MISC
Numéro
112
Mois de parution
novembre 2020
Domaines
Résumé

Cet article explique comment trois vulnérabilités supplémentaires ont été découvertes dans le client VPN Cisco AnyConnect pour Windows. Elles ont été trouvées suite au développement d’un exploit pour la CVE-2020-3153 (une élévation de privilèges, étudiée dans MISC n°111). Après un rappel du fonctionnement de ce logiciel, nous étudierons chacune de ces nouvelles vulnérabilités.