Un vrai langage

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
194
|
Mois de parution
juin 2016
|
Domaines


Résumé
Les deux précédents articles de cette série nous ont permis de mettre au point les fonctionnalités de base de notre langage de programmation. Nous sommes maintenant outillés pour pouvoir parser et évaluer des expressions d'un langage de type Lisp. De plus, nous disposons d'un mécanisme de plugins permettant d'étendre facilement notre langage. Nous allons maintenant passer aux choses sérieuses et permettre à notre langage de s'étendre en déclarant des fonctions, et surtout en supportant les macros.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Utiliser Quarkus avec Panache

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
231
|
Mois de parution
novembre 2019
|
Domaines
Résumé

Ce n’est pas parce que l’on développe un microservice que l’on n’a plus besoin de manipuler de données. En fait, de nombreux microservices servent souvent justement à exposer des données variées, en provenance de différentes sources. Le framework Quarkus, dédié à la conception de tels microservices, vient donc naturellement avec sa propre API de manipulation de données : Panache ! Présentation de cette API simple, légère et extrêmement efficace  !

Du Dev au Sysadmin : Automatisez les tests et évitez les régressions

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
105
|
Mois de parution
novembre 2019
|
Domaines
Résumé

L’intégration continue : faire en sorte que les tests soient lancés automatiquement à chaque fois qu’on pousse un commit sur un système de contrôle de versions et donc, réduire la charge mentale et éviter les bourdes qui cassent le master. Partager simplement entre tous les membres de l’équipe le statut des tests et garder un historique. Voilà tout ce à quoi peut servir l’intégration continue. Cet article sera l’occasion de voir en détail comment configurer deux outils d’intégration continue. Histoire que vous ne s-CI-ez plus la branche sur laquelle votre équipe est assise.

C++ Moderne : C++11 & C++14

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
231
|
Mois de parution
novembre 2019
|
Domaines
Résumé

Avec la norme C++ 11, le concept de C++ moderne s’est popularisé. Je vous propose dans cet article de détailler les apports des versions 11 et 14 de la norme C++ et de vous expliquer en quoi cela a changé la façon de programmer en C++.

Web crawler / pilote web Selenium : comment automatiser des tâches répétitives d'accès à un site web

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
105
|
Mois de parution
novembre 2019
|
Domaines
Résumé

Une tâche répétitive, qui peut s'avérer fastidieuse, se rencontre par exemple lorsqu'on doit exploiter le contenu d'un fichier fréquemment mis à jour et téléchargeable via un site web, nécessitant une navigation au travers de menus successifs ou bien lorsque l'on désire tester le comportement d'un site web. Un pilote web permet de contrôler un navigateur internet afin d'automatiser ces tâches ; les outils Selenium [1] fournissent une réponse à ce problème, au moyen d'une librairie disponible pour de nombreux langages (dont Java, Python, etc.) ou d'un IDE, permettant d'enregistrer une séquence d'actions exécutée dans le navigateur et de la rejouer, à la demande.

Pytype versus Mypy : quel outil pour vérifier les types en Python ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
231
|
Mois de parution
novembre 2019
|
Domaines
Résumé

Il y a quelque temps, j'avais écrit un petit article sur le typage en Python [1]. Dans cet article je présentais deux outils de vérification : Mypy et Pyre, mais il existe un autre outil, Pytype qui, lui, est donné pour capable d'inférer automatiquement le type des variables. Bonne nouvelle ?

Par le même auteur

Primalité et cryptographie

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
214
|
Mois de parution
avril 2018
|
Domaines
Résumé
La France ne cesse de baisser dans les enquêtes PISA, qui évaluent le niveau en mathématiques des jeunes générations. Cédric Villani, médaillé Fields, a remis récemment un rapport pour rétablir la France dans ce classement. Pourtant, la France compte dans son histoire de nombreux mathématiciens d’importance. C’est le cas de Pierre de Fermat, fameux mathématicien, « prince des amateurs » qui avant ses 40 ans, en 1640, a démontré un théorème désormais éponyme : le petit théorème de Fermat. Ce théorème a à son tour été exploité par Ronald Rivest, Adi Shamir et Leonard Adelman, eux aussi de fringants trentenaires en 1977, année où ils mirent au point le fameux algorithme de chiffrement, lui aussi éponyme : RSA. Voyons ce qu’il y a de si remarquable dans ces maths qui n’impliquent que de simples opérations arithmétiques.

Utilisez la régression linéaire pour la prédiction

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
94
|
Mois de parution
janvier 2018
|
Domaines
Résumé
Face à la complexité d’un ensemble de données, le data scientist commence par les scruter sous tous les angles. Cette analyse graphique permet parfois de mettre en évidence des relations entre différentes dimensions. Dans ces cas-là, il est alors tentant de quantifier cette relation. Parmi les outils à la disposition du data scientist, la régression linéaire est l’un des plus simples, dont nous allons voir qu’il ne permet pas uniquement de lier des données selon une relation linéaire.

La malédiction de la dimension

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
94
|
Mois de parution
janvier 2018
|
Domaines
Résumé
Il existe une terrible malédiction à laquelle se heurte le data scientist : la malédiction de la dimension. Ce terrible fléau frappe lorsque le nombre de variables d’un ensemble de données devient trop important. Dans ce cas, afin de permettre une analyse précise dans chacune des dimensions, il faut un ensemble de mesures tout à fait gigantesque. De plus, la multiplication des dimensions rend l’analyse très complexe. Difficile pour un humain d’appréhender les relations entre autant de variables.