Le Graal à portée de main: écrire un interpréteur

GNU/Linux Magazine n° 193 | mai 2016 | Guillaume Saupin
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Dans le précédent article, notre héros, le Lisp, a fait l’objet d’un rappel de ses innombrables qualités. Inspirés par ce modèle,  nous avons présenté rapidement le caractère modulaire que nous souhaitions donner à notre langage, puis décrit la structure de données contenant le code parsé, et enfin écrit un parseur récursif descendant. Tout ça n’est pas très utile. Nous allons remédier à ça en ajoutant un interpréteur à notre langage.

Tags : algo, C++, Lisp, LLVM
Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article