Pratique de la norme MISRA C

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
189
Mois de parution
janvier 2016
Domaines


Résumé
La plupart d'entre nous (moi le premier) ontécrit leur premier programme en vadrouille ; l'essentiel était de faire que le programme fonctionne. Avec le temps on a appris à écrire des commentaires même si on savait depuis le début que ça existe. Nous allons voir dans les lignes qui suivent qu'il existe plusieurs règles de codage qui permettent de rendre le code plus compréhensible, organisé et sûr; la norme MISRA C s'inscrit dans cette optique et est spécialement dédiée aux systèmes critiques.

La première chose qu'il faut savoir lorsqu'on démarre un projet ayant des problématiques de sûreté de fonctionnement c'est qu'on sera soumis à des règles strictes lors de la programmation. À tel point qu'il devient parfois plus difficile de respecter les règles que de se concentrer sur les fonctionnalités du code même. La norme MISRA C rassemble des règles bien expliquées et facilement compréhensibles pour les développeurs habitués. La conformité d'un code par rapport à MISRA C est considérée à ce jour comme une caractéristique de sûreté de fonctionnement non négligeable. Nous allons présenter dans ce qui suit l'historique de cette fameuse norme dont vous avez sûrement déjà entendu parler ; nous décrirons également ses objectifs et une méthodologie de mise en pratique.

1. Petit historique

1.1 Naissance du C

Dans les années 60, les programmeurs utilisaient généralement le langage assembleur, très proche de la machine. Seulement, pour réaliser une...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 93% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Scikit-image, une alternative à OpenCV pour la reconnaissance d'images

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
244
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

Une fois n'est pas coutume, nous allons découvrir et utiliser une alternative à OpenCV, scikit-image communément appelé skimage. Nous implémenterons la reconnaissance d'images avec la méthode des histogrammes de gradients orientés (HOG : Histogram of Oriented Gradients) associée à une machine à vecteurs de support (SVM : Support Vector Machine). Cette méthode est employée dans bien des applications telles que l'automobile, pour la détection de piétons [1].

Jenkins, Docker et Kubernetes pour déployer en CI/CD

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
123
Mois de parution
janvier 2021
Domaines
Résumé

La mise en place d'un processus d'intégration continue et de déploiement continu nécessite une réflexion sérieuse avant de la concrétiser dans la vraie vie d'une organisation. La diversité des méthodes agiles, la panoplie des outils DevOps disponible sur le marché et le choix de l'infrastructure sous-jacente pour créer vos projets nécessitent de prendre du recul avant de se lancer. Découvrez dans cet article comment créer un CI/CD.