L'invention de l'interface graphique

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
183
Mois de parution
juin 2015
Domaines


Résumé
Durant presque trois décennies, l'interface la plus avancée que les utilisateurs pouvaient connaître était un ancêtre de notre cher terminal, mais avec un rouleau de papier à la place d'un écran. On a vu que la surprise, la technique et la bidouille ont été à l'origine de beaucoup de concepts aujourd'hui complètement intégrés. Les interfaces graphiques sont, elles, nées d'une profonde réflexion philosophique apparue avec la seconde révolution industrielle. L'invention des interfaces graphiques est aussi indissociable de l'émergence d'un concept majeur aujourd'hui : la programmation orientée objet.

Les pionniers de l'informatique rêvaient d'une machine capable de réaliser rapidement et sans fatigue les fastidieux calculs qu'ils étaient auparavant contraints d'écrire à la main. La complexité de l'interface de l'ordinateur restait supportable en regard des gains apportés, par rapport à un humain. Mais c'est une tradition philosophique née avec la seconde révolution industrielle qui va être le creuset d'un axe de recherche qui va faire aboutir des interfaces utilisateurs telles que nous les connaissons aujourd'hui.

1. Les premiers concepts d’interfaces graphiques : Venevar Bush et le NLS

Le XIXème siècle occidental a été le théâtre d'une radicale accélération de la mutation de la société, passant de régimes traditionnels basés en grande partie sur le travail manuel, à une société de plus en plus technicisée.

L'invention d'outils de communication rapides comme le télégraphe puis le téléphone et enfin la radio, l'émergence de grandes universités,...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

L’hameçonneur hameçonné

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
246
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Nous recevons tous régulièrement de nombreux mails de phishing. Ils sont même tellement nombreux que l’on n’y prête plus guère attention. Alors, comment certaines personnes peuvent-elles encore se laisser prendre dans des filets aussi grossiers...