Le premier ordinateur à circuit intégré est allé sur la Lune

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
181
Mois de parution
avril 2015
Domaines


Résumé
À l'orée des années 1960, l'informatique est encore une technologie très chère, difficile d'accès et exigeant des moyens que seules de grosses structures peuvent s'offrir. Le besoin de miniaturiser n'était pas forcément impérieux, la taille justifiant les marges de sociétés comme IBM. Le programme d'exploration lunaire Apollo va changer la donne en exigeant une forte miniaturisation et en finançant de fait la R&D sur les circuits intégrés, lançant l'industrie informatique vers une puissance de calcul sans cesse décuplée.

En 1960, le transistor n'est pas aussi mature que l'encombrant tube à vide. Mais l'invention de la photolithogravure, utilisée par Fairchild et Texas Instrument dès 1959, va permettre de rendre le transistor complètement fiable, et surtout de pouvoir imaginer en graver plusieurs côte à côte.

1 Des circuits intégrés dans un ordinateur, le programme Apollo

Le 4 septembre 1957, l'URSS lance en orbite un satellite de 80 kg, Spoutnik.

Pour James M. Gavin, le directeur de la recherche et du développement de l'armée, cet événement constituait un « Pearl Harbor technologique ». Les États-Unis étaient humiliés et l'Armée peu rassurée : la fusée R7 Semiorka était de fait un potentiel missile balistique. Il convenait de se lancer dans la course dans l'espace et rattraper le retard. Après avoir rechigné à s'adjoindre les services de Werner Von Braun et ses ingénieurs, auteurs de la funeste V2, ceux-ci firent fonctionner une fusée en moins de trois semaines, coiffant au...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

WSL2 : cheval de Troie ou cadeau empoisonné ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
241
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

La dernière version de WSL a fait partie des mises à jour récentes du système d'exploitation Windows 10. Nous ne nous sommes jamais penchés dans ces pages sur ce système de Microsoft permettant de faire tourner des applications GNU/Linux dans Windows. Franchissons le pas et voyons de quoi il en retourne...