La naissance des nains surpuissants

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
180
Mois de parution
mars 2015
Domaines


Résumé
Les ordinateurs pris en main par de grands industriels, principalement aux États-unis, il reste aux pionniers quelques chantiers au niveau matériel : tester et valider l'utilisation des transistors, trouver de meilleurs systèmes pour stocker des données en mémoire vive, le plus rapidement possible et, surtout inventer tous les concepts pour obtenir des performances de calcul maximales dans des superordinateurs surpuissants, concepts qui animent aujourd'hui nos objets du quotidien.

En 1955, alors que le Whirlwind prenait la place d'un immeuble et consommait autant d'électricité qu'une petite ville, le transistor était un composant nouveau, certes fascinant, mais dont on ne connaissait pas la résistance dans le temps et, de toute façon, encore instable. Le MIT, qui venait de terminer le Whirlwind, a décidé de tester cette innovation en l'utilisant pour l'électronique autour de la mémoire en tore de ferrite. Constatant que l'ensemble fonctionnait très bien et consommait considérablement moins que les tubes, la construction d'un ordinateur a été décidé.

1. Le TX-0, premier ordinateur à transistor

Le TX-0 a été conçu en 1955 au Lincoln Laboratories afin de tester l'intérêt de créer des circuits logiques avec des transistors. Les transistors n'avaient alors pas dix ans et le modèle à jonction venait d'être découvert en 1951. Celui-ci était encore très instable, lent et sensible à la température (les premiers modèles baignaient dans de...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...