Planificateur – les autres nœuds

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
179
Mois de parution
février 2015
Domaines


Résumé
Au cours des précédents articles, nous avons vu les différents types de parcours de données ainsi que les différents types de jointures. Il reste des nœuds effectuant une opération particulière, principalement sur un ensemble de données, comme un tri ou un agrégat, mais aussi sur plusieurs ensembles, pour une action comme un assemblage, une intersection ou un regroupement. Cet article aborde tous ces types de nœuds.

1. Nœuds d'agrégat

Il est assez fréquent de faire des calculs sur les données d'une base, en utilisant notamment les fonctions d'agrégat. L'exemple le plus courant est la fonction count(). Commençons par créer un jeu de données :

planif=# CREATE TABLE t1(c1 integer, c2 integer);

CREATE TABLE

planif=# INSERT INTO t1

planif-# SELECT i, round(random()*1000) FROM generate_series(1, 1000000) AS i;

INSERT 0 1000000

planif=# ANALYZE;

ANALYZE

La table t1 contient donc un million de lignes. La fonction count() nous permet de le calculer. Voici le plan d'exécution généré :

planif=# EXPLAIN SELECT count(*) FROM t1;

                            QUERY PLAN                            

------------------------------------------------------------------

 Aggregate  (cost=16925.00..16925.01 rows=1 width=0)

   ->  Seq Scan on t1  (cost=0.00..14425.00 rows=1000000 width=0)

(2 rows)

Tout d'abord, PostgreSQL fait un parcours séquentiel de la table puis applique la fonction d'agrégat grâce au nœud

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 98% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Utiliser Visual Studio Code pour coder en Python

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
243
Mois de parution
décembre 2020
Domaines
Résumé

Comme Batman a Robin, Rocket Raccoon a Groot, le développeur a l’éditeur de code. Sans son plus fidèle acolyte, impossible d’écrire la moindre ligne de code... d’où l’importance d’être toujours à la recherche de l’outil le plus efficace qui soit, quitte à délaisser un vieux compagnon de route...

Générez la documentation technique de vos projets Godot

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
243
Mois de parution
décembre 2020
Domaines
Résumé

Découvrons comment utiliser GDScript Docs Maker pour générer automatiquement la documentation de vos projets Godot. Nous allons voir dans cet article que l’on peut simplement, à partir de notre code et de ses commentaires, avoir une documentation toujours à jour.