Monitoring avec Riemann

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
177
Mois de parution
décembre 2014
Domaines


Résumé
Nous ne parlerons pas mathématiques, mais de l'outil de monitoring Riemann baptisé ainsi en hommage au mathématicien du même nom. Il s'agit d'un outil aux concepts différents de Sensu, que nous avons abordé dans un article précédent [1].

Riemann [2] est un logiciel qui traite les événements envoyés par les hôtes de votre réseau, orienté monitoring. Il pourra vous envoyer un message d'alerte en cas de charge, détecter le changement d'état d'un service ou encore transmettre des métriques vers un système de graphiques comme Cacti ou Graphite.

Contrairement aux systèmes de monitoring habituels qui « requêtent » les clients (ça consomme de la ressource et c'est long) à intervalles réguliers (intervalles de 1 à 5 minutes généralement, entre lesquels il vous faut patienter avant de savoir si tel ou tel service est revenu à la normale), Riemman est beaucoup plus réactif, spécialement conçu pour les infrastructures fortement réparties. D'une part, ce sont les clients qui contactent le serveur, d'autre part le processus serveur Riemann peut traiter un événement reçu en quelques millisecondes, à raison de plusieurs milliers d'événements par seconde. Une autre particularité, Riemann étant écrit...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Ressuscitez vos serveurs à distance : utilisez IPMI

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
51
Mois de parution
juin 2021
Domaines
Résumé

Pour le moment, le Code du travail permet à un administrateur de ne pas être enchaîné sur son lieu de travail. Néanmoins, il est utile de pouvoir intervenir rapidement sur les serveurs, même si ceux-ci ne répondent plus au réseau. IPMI est une des réponses à ce problème en fournissant un accès distant au matériel.

Les serveurs de redirection de mails légers

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

Les utilisateurs un peu avertis connaissent les serveurs de messagerie électronique Sendmail, Postfix ou Exim. Mais il existe des solutions plus simples et plus sécurisées : les serveurs de redirection de mails légers.

mod_md : quand Apache se met à parler couramment Let's Encrypt

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
125
Mois de parution
mai 2021
Domaines
Résumé

L’autorité de certification (AC) Let’s Encrypt a ouvert son service au public le 12 avril 2016. La part du trafic web chiffré ne cessa alors d'augmenter pour représenter actuellement près de 90% du trafic total. Sur le plan technique, Let’s Encrypt a pu réaliser un tel exploit notamment grâce à ACME, son protocole normalisé par l’IETF d’obtention automatisée de certificats. De nombreux clients ACME en ligne de commandes ont été développé et ont répondu à beaucoup de cas d’usage. Plus récemment, une étape supplémentaire a été franchie avec l’intégration de l’obtention de certificats Let’s Encrypt directement au sein de composants d'infrastructures comme HAProxy, Traefik ou les serveurs web Caddy et Apache et son module mod_md. C’est de ce dernier dont nous allons parler ensemble aujourd’hui.