Foutaises politico-techniques #3 : quand les politiques causent d’Internet – Spécial projet de loi de lutte contre le terrorisme

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
176
Mois de parution
novembre 2014
Domaines


Résumé
Cette chronique va revenir sur les déclarations les plus délirantes prononcées et entendues dans l’hémicycle durant la discussion générale et la présentation des amendements du projet de loi de lutte contre le terrorisme, survenue entre le lundi 15 septembre 2014 et le jeudi 18 septembre 2014.

Nous avions déjà abordé un certain nombre de points concernant le projet de loi de lutte contre le terrorisme dans le numéro 174 de GNU/Linux Magazine, sur lesquels nous ne reviendrons pas. Mais les débats ont été suffisamment longs pour trouver d’autres perles.

1. La riposte graduée de Guillaume Larrivé

Lors de la première séance, le député UMP de l’Yonne, Guillaume Larrivé a déclaré : « Dans une logique antiterroriste, je propose que nous dotions les services spécialisés de la police nationale d’une immunité pénale leur permettant de s’introduire dans certains systèmes informatiques et de les détruire. ». Cette proposition a été oralement soutenue par Thierry Mariani avec la formule : « Je regrette qu’une démarche de riposte informatique contre ces sites ne soit pas envisagée ».

La plaisanterie de l’intrusion et de la destruction des systèmes informatiques par des forces de police qui bénéficieraient d’une immunité pénale n’est pas...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 92% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

WSL2 : cheval de Troie ou cadeau empoisonné ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
241
Mois de parution
octobre 2020
Domaines
Résumé

La dernière version de WSL a fait partie des mises à jour récentes du système d'exploitation Windows 10. Nous ne nous sommes jamais penchés dans ces pages sur ce système de Microsoft permettant de faire tourner des applications GNU/Linux dans Windows. Franchissons le pas et voyons de quoi il en retourne...