Foutaises politico-techniques #2 : quand les politiques causent d’Internet

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
175
Mois de parution
octobre 2014
Domaines


Résumé
Il n'y a pas que pendant le débat du projet de loi de lutte contre le terrorisme que l'on peut entendre des absurdités dans l'hémicycle. Revenons sur certaines déclarations de nos amis les politiques de cet été 2014, qui nous ont montré que certains avaient bien besoin de vacances.

1. Christiane Feral-Schuhl : les internautes schizophrènes

1.1 Ce qu’elle a dit

Le 11 juin 2014 s’est tenue dans la salle Lamartine à l’Assemblée Nationale, l’ouverture de la commission temporaire du droit et des libertés à l’âge du numérique [1], avec Christian Paul [2], Laure De La Raudière [3], Sergio Coronado [4], ou encore Corinne Ehrel [5]. Christian Paul détient la co-présidence avec Christiane Feral-Schuhl, ancien bâtonnier de l’Ordre des Avocats du barreau de Paris. Après une assez brillante introduction de Claude Bartolone, président de l’Assemblée Nationale et de Christian Paul, l’avocate a pris la parole et nous a asséné la déclaration suivante : « concernant la confrontation de la sécurité et de la vie privée, ce que l’on constate, c’est que l’internaute adopte souvent une attitude schizophrène. Il va revendiquer la protection de sa vie privée […] et il va revendiquer, dans le même temps, une sécurité renforcée. »....

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 93% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...