Graphing, logging et monitoring 2.0 : vos alertes avec Sensu

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
170
Mois de parution
avril 2014
Domaines


Résumé
De plus en plus décrié, nombre d'administrateurs système se détournent de Nagios, après de nombreuses années de bons et loyaux services. Dans ces colonnes, vous avez déjà pu apprendre à connaître Icinga, le fork de Nagios, et surtout Shinken, qui essayent de combler certaines lacunes de Nagios. Nous allons dans cet article regarder ce qui se passe du côté de Sensu, un projet qui a pris le parti de développer de zéro une solution de monitoring.

1. Présentation

Sensu [SENSU] est décrit comme un routeur d'alertes (monitoring router) : le serveur reçoit les messages des clients du réseau, et les connecte à des notifications. Vous définissez quels checks (scripts de contrôle) exécuter sur vos machines, et planifiez leur exécution depuis le serveur Sensu. Un check peut tester la disponibilité d'un service, ou récupérer des métriques. Les checks peuvent s'écrire dans le langage de votre choix (shell, Perl, Python, Ruby pour vos checks d'administration, CasperJS pour vos tests d'interface web, ou même R pour vos scripts d'analyse statistique) ; certains sont disponibles et vous pouvez ré-utiliser les scripts Nagios existants. Un check va retourner le résultat de son exécution au serveur. Suivant le message reçu du client (erreur, métriques), le serveur va router le message vers un handler (gestionnaire d'alertes, qui peut être lui aussi écrit dans le langage de votre choix) : envoi d'un e-mail, redémarrage...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 98% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Contrôler vos modèles Lego PoweredUp au Joypad à l'aide de votre Raspberry Pi

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
30
Mois de parution
juillet 2019
Domaines
Résumé

Dans cet article, nous allons voir comment piloter un robot Lego PoweredUp à l’aide d’un JoyPad, grâce à un Raspberry Pi. Nous allons installer tout le nécessaire sur notre Raspberry Pi pour pouvoir piloter notre modèle Lego PoweredUp. Nous utiliserons NodeJS, donc le langage JavaScript, pour piloter notre modèle Lego.

Contrôler vos modèles Lego au joypad à l'aide de BrickPi

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
29
Mois de parution
avril 2019
Domaines
Résumé

Dexter Industries propose des cartes d’extension pour Raspberry Pi. Dans cet article, nous allons nous intéresser à la carte BrickPi permettant de piloter les moteurs et senseurs Lego MindStorms. Nous verrons comment piloter notre robot Lego à l’aide d’un joypad. Nous développerons notre programme grâce au langage Python.

Étude d’un traqueur solaire

Magazine
Marque
Hackable
Numéro
27
Mois de parution
novembre 2018
Domaines
Résumé
Dans un article précédent, nous avons vu la technologie des capteurs photovoltaïques. Connaître la théorie c’est bien, mais rien ne vaut un peu de pratique. On va s’intéresser au gain apporté par un traqueur solaire. Est-il rentable (énergétiquement parlant) d’ajouter des moteurs pour conserver la meilleure orientation ?

Communication Mini2440 / Arduino pour le pilotage à distance d’un robot gyropode

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
64
Mois de parution
janvier 2013
Domaines
Résumé
L'utilisation conjointe d'un microcontrôleur et d'un CPU plus puissant apporte de nombreux avantages, que ce soit dans le domaine de l'Internet des objets ou de la robotique. Cet article détaille, dans le cadre du projet de gyropode Geeros (robot pour l'enseignement et les hackers), la mise en œuvre d'une communication série entre une carte Arduino, gérant le cœur des asservissements, et une carte Mini2440 dont le but est de s'occuper de la communication WiFi avec le monde extérieur (gestion des consignes de pilotage, télémétrie, transmission vidéo en temps réel). Nous verrons que les efforts de programmation à déployer sont assez minimes en comparaison des avantages (et du plaisir !) obtenus.