La tête dans les nuages ...

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
165
Mois de parution
novembre 2013
Spécialités


Résumé
« Migrons vers le Cloud ! » Qui aujourd'hui n'a jamais entendu un directeur IT, commercial ou autre architecte logiciel, vanter les mérites du Cloud, solution magique à tous nos problèmes (y compris ceux dont vous n'aviez pas encore conscience) ? Aussi diverses que soient les raisons d'adoption ou de refus (techniques, économiques, politiques …) de la transition vers ce « nouveau » modèle informatique (et de travail), force est de constater que le Cloud-computing constitue la nouvelle tendance des marchés. Différents acteurs s'y sont (ou sont en train) donc naturellement lancés et les technologies associées évoluent à vitesse grand V. Les solutions Open Source constituent le fer de lance de ce mouvement que nous allons essayer de comprendre plus profondément.

La notion de « Cloud » a cela de magique que chacun est libre d'y voir ce que bon lui semble. Ainsi, sous ce jargon qui n'a aucun sens informatique ou scientifique réel, on retrouvera essentiellement la capacité pour un utilisateur donné d'accéder à un ensemble de services divers et variés, depuis n'importe quel appareil et qu'importe sa localisation géographique. Il s'agit donc de pouvoir mettre à disposition de l'individu ses ressources (quelles qu'elles soient) n'importe où et n'importe quand. Ce principe a donné naissance au terme de mobiquité, de par la fusion entre mobilité et ubiquité. Le marketing anglo-saxon utilisera même le terme barbare ATAWADAC pour « Any Time Any Where Any Device Any Content » ou « N'importe quand, n'importe où, sur n'importe quel périphérique, et n'importe quel contenu » en français. Cet ensemble de ressources s'interconnecte bien entendu autour d'un réseau temps-réel, très souvent Internet pour un Cloud dit public et...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

CheckMyHTTPS : 30 ans trop tard

Magazine
Marque
MISC
Numéro
116
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

CheckMyHTTPS est un projet open source français censé, sur demande, indiquer à l’utilisateur si sa connexion est surveillée ou non via une attaque de type « Man-In-The-Middle » (MITM). Lorsque l’on navigue sur le Web, le petit cadenas (souvent vert) affiché par votre navigateur indique que la communication est « sécurisée ». Si ce cadenas rassure l’ensemble des néophytes, il n’est en réalité pas si complexe à usurper. Les attaques MITM appliquées au protocole TLS/SSL permettent d’espionner les communications, tout en gardant ce cadenas activé fournissant ainsi seulement un sentiment de sécurité. Néanmoins, nous avons trouvé comment un attaquant pourrait mettre à mal cette sécurité en utilisant précisément l’attaque dont il cherche à se prémunir. CheckMyHTTPS est un exemple de produit procurant une fausse illusion de sécurité parce qu’il est en retard sur les technologies modernes.

Et si nous retrouvions l’agilité, la vraie ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
115
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

Depuis quelques années, je croise de plus en plus de jeunes développeurs et développeuses, déboussolé-e-s, qui n’en peuvent plus, et veulent désespérément sortir du monde de l’IT. Pourtant, certaines de ces personnes sont particulièrement brillantes. Pourquoi sont-elles essorées, cramées, au bout de quelques années ? J’ai remarqué que toutes travaillent en mode agile. Alors… y aurait-il quelque chose de pourri au royaume de l’agilité ?

Protéger son accès IPv6 avec OpenWRT

Magazine
Marque
Linux Pratique
Numéro
126
Mois de parution
juillet 2021
Spécialités
Résumé

OpenWRT est un système GNU/Linux, libre et ouvert, qui s’installe sur des matériels de type routeur ADSL et point d’accès WIFI. C’est un système optimisé pour utiliser au mieux les ressources des petits matériels. Nous allons approfondir notre usage d'OpenWRT, avec la gestion de l’IPv6, le filtrage DNS par AdGuard Home et l’accès VPN de type WireGuard...

Réplication avec PostgreSQL

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
51
Mois de parution
juin 2021
Spécialités
Résumé

Un besoin souvent remonté des utilisateurs est de disposer d’un serveur très rapidement opérationnel quand le serveur en production est tombé. Restaurer une sauvegarde prend souvent du temps et même si ce temps ne semble pas très important, il est parfois crucial de pouvoir restaurer le service en quelques minutes, voire secondes. La réplication répond à ce besoin.