Pourquoi PHP est-il un meilleur langage que Python ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
164
|
Mois de parution
octobre 2013
|
Domaines


Résumé
N'en déplaise à nos amis pythonistes, PHP est un langage infiniment supérieur à Python par bien des points. Je vais tenter par cet article de convertir quelques brebis égarées et de les ramener dans le droit chemin. Abandonnez Python au profit de PHP !

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Retour sur le DevOps D-Day 2019

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
233
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

DevOps : sans doute le terme le plus galvaudé du moment, tout autant qu'un insoutenable buzzword ; pour le coup, je ne savais à quoi m'attendre en me rendant à Marseille pour la cinquième édition du DevOps D-Day. Mais si vous êtes curieux de savoir ce qu'il se raconte à une conférence DevOps, vous n'avez qu'à suivre le guide.

Témoignage : Golang vs Python… le retour de l’XP !

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
232
|
Mois de parution
décembre 2019
|
Domaines
Résumé

Mesdames, Messieurs… Here come the challengers !!!À droite, voici Python qui rentre sur le ring ! Avec sa trentaine d’années et ses 3 versions majeures, il a prouvé moult fois qu’il est un grand champion !!!À « go »che, du haut de ses 10 ans, voici le jeune challenger Go ! Sponsorisé par le grand sournois Google, il a atteint la maturité et a tout d’un grand désormais !!!Go ou Python, qui va gagner ce rude combat ??? Nous le saurons dans quelques rounds (ou pages) ! Et maintenant, faites entrer l’arbitre…. Fred ! Avec ses quelques années de développement en Python à son actif, mais seulement quelques mois de Golang derrière lui, le public se demande s'il sera vraiment intègre….

European GNU Radio Days 2019

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
229
|
Mois de parution
septembre 2019
|
Domaines
Résumé
La conférence européenne GNU Radio Days s’est tenue mi-juin à Besançon. Opportunité de faire se rencontrer académiques, industriels, amateurs et professionnels des agences gouvernementales, les 85 participants ont pu démontrer leur capacité à mettre en pratique les concepts de traitement de signaux échantillonnés en temps discret sur des problèmes concrets grâce à l’environnement libre GNU Radio, largement développé dans ces pages ces derniers mois pour traiter numériquement des signaux radiofréquences.