Jekyll : créez un site statique avec le confort d'un CMS

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
162
Mois de parution
juillet 2013
Domaines


Résumé
Les langages des scripts tels que PHP, les bases de données telles que MySQL et même les exécutables CGI écrits en C auront beau faire, ils ne seront jamais aussi rapides que de simples pages statiques. Malheureusement, il est souvent laborieux d'en maintenir un grand volume et une légère modification de design peut tourner au défi titanesque. Jekyll, écrit en Ruby, a été conçu pour pallier à cette difficulté vous offrant les outils nécessaires tant pour gérer votre contenu que sa présentation.

1. Installation

Si votre distribution fournit un package pour Jekyll, vous essayerez de l'installer comme à l'ordinaire. Ici, la commande d'installation pour Ubuntu :

$ sudo apt-get install jekyll

Mais, au moins en ce qui concerne Ubuntu, je ne vous le recommande vraiment pas. En effet, la version qui se trouve dans les dépôts est antédiluvienne au moment où j'écris ces lignes, il s'agit d'une version 0.10, alors la version disponible par ailleurs est la 1.0.0. Et Jekyll a eu le temps de bien changer dans l'intervalle et rien de ce qui sera expliqué dans cet article n'a la moindre chance de fonctionner avec l'ancienne version.

Avant de procéder à l'installation de Jekyll selon la méthode recommandée, il sera peut-être nécessaire d'installer le paquet de développement associé à Ruby  ainsi que gem, l'utilitaire d'installation d'application Ruby, s'il ne l'est pas déjà :

$ sudo apt-get install ruby1.9.1-dev rubygems

Ensuite, vous pourrez utiliser gem pour installer...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Introduction à l’écriture de tests avec Erlang/OTP

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
113
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Les tests ont toujours été un facteur non négligeable de réussite lors de la conception d’un projet de développement. Ces différentes procédures, accompagnant généralement le code source, permettent d’augmenter grandement la qualité d’une application, qu’elle soit libre ou fermée. Même s’il est vrai qu’un programme ne peut-être testé dans son intégralité, les tests mis en place permettront de livrer à l’utilisateur final un système stable ainsi qu’une garantie de fonctionnement. Bien entendu, Erlang/OTP n’est pas en reste, et fournit aux développeurs tout un arsenal d’outils agissant sur l’excellence du produit.

Identité multiple avec le namespace user

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
246
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Après deux articles [1] [2] assez fastidieux, mais néanmoins instructifs sur le fonctionnement interne des namespaces au sein du noyau de Linux, nous revenons en espace utilisateur pour une revue détaillée de chaque namespace. Cet opus se consacre au namespace user.

Créez des présentations animées avec Python

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
113
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Expliquer des faits scientifiques (des formules mathématiques, des phénomènes de physique, etc.) ou du code n’est pas toujours simple. Le recours à des animations peut apporter beaucoup plus de clarté et faciliter la compréhension de votre auditoire. Et ce n’est pas si compliqué à créer...

Traitement de tâches de fond en Ruby

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
246
Mois de parution
mars 2021
Domaines
Résumé

Beaucoup de projets web utilisent des frameworks qui font grand usage de Redis pour gérer les tâches de fond. Pourtant RabbitMQ ou Kafka sont des options qui peuvent donner un regard tout à fait différent sur l’application en elle-même. Tour d’horizon des trois approches.