PostgreSQL 9 vu par un sysadmin : Optimisation et maintenance

GNU/Linux Magazine n° 150 | juin 2012 | Cédric Pellerin
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

PostgreSQL est conçu pour utiliser extensivement et au mieux la mémoire vive qui lui est allouée. Lors d'une installation, les paramètres par défaut permettent au serveur de se lancer avec une empreinte mémoire minimale mais aussi, par conséquent, des performances dégradées. L'objectif étant de faire en sorte que les daemons puissent se lancer quelle que soit la plate-forme utilisée.

Abonnez-vous ou connectez-vous pour accéder à cet article