Anatomie d'un OS temps réel

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
149
|
Mois de parution
mai 2012
|
Domaines


Résumé

Dans votre voiture, votre maison ou même votre poche : les systèmes embarqués sont partout ! Le logiciel a pris le pas sur du matériel pour des raisons évidentes : facilités de développement, flexibilité (mise à jour, correctifs), les avantages de migrer des fonctions du matériel vers le logiciel sont évidents. Au fil des années, le matériel embarqué est devenu si puissant qu'on ne considère plus les ressources comme limitées. Ainsi, les différences entre des machines de bureau et embarquées s'amenuisent et amènent les développeurs à déployer les mêmes systèmes d'exploitation sur ces plates-formes.Cependant, au-delà du seul aspect performance, certains systèmes requièrent des services spécifiques, en particulier lorsque la réussite d'une mission ou la survie est en jeu. Ces exigences peuvent être diverses (temporelles - déterminisme de l'ordonnancement ou spatiales - consommation d'espace mémoire, couverture de code) mais toutes ont une importance capitale. Au cours de cet article, nous allons présenter les services et standards en vigueur dans le domaine et détailler leurs API.


La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

Accès aux attributs et méthodes en Python : une autre voie est-elle possible ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
236
|
Mois de parution
avril 2020
|
Domaines
Résumé

Vous vous interrogez toujours sur la gestion des accès aux attributs et méthodes de vos objets Python ? Vous aimeriez écrire du code plus strict, mais vous vous demandez si cela serait vraiment pertinent ? Cet article devrait vous amener des pistes de réflexion.

Hyper terminal : mais pourquoi vouloir changer de terminal ?

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
235
|
Mois de parution
mars 2020
|
Domaines
Résumé

Le terminal est un élément du système qui n'évolue pas. À quand remonte la dernière mise à jour de votre terminal apportant de nouvelles fonctionnalités ? On peut bien entendu légitimement se poser la question de l'intérêt de nouvelles fonctionnalités, mais quoi de mieux que de tester un terminal « nouvelle génération » pour être certain que notre bon vieux terminal a encore de belles années devant lui ?

Par le même auteur

Linux et variantes temps-réel

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
155
|
Mois de parution
décembre 2012
|
Domaines
Résumé

Les systèmes temps-réels ont pour objectif de fournir un résultat dans un temps précis et de garantir le déterminisme de votre application. Ici, la notion de temps-réel n'est pas synonyme de rapidité, au contraire, votre programme doit réagir correctement et au bon moment : ni trop rapidement ni trop lentement. Jusqu'à récemment, ce type d'application était déployé sur des systèmes d'exploitation ou noyaux majoritairement propriétaires offrant des services spécifiques à la garantie de ces contraintes temporelles.Avec son adoption de plus en plus massive, Linux a su s'adapter et constitue une alternative intéressante. Cet article propose un tour d'horizon des solutions existantes.

Utilisation de RTEMS

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
151
|
Mois de parution
juillet 2012
|
Domaines
Résumé

Peu connu du grand public, RTEMS est un exécutif de choix ayant de nombreux avantages. Léger, libre, ayant une faible empreinte mémoire et étant hautement adaptable, il répond aux exigences de nombreux projets ayant des contraintes de temps ou de dimensionnement de ressources (puissance ou espace mémoire limités, etc.) et constitue donc un candidat idéal pour les systèmes embarqués et/ou temps-réel. Cet article présente le projet, son éco-système et guide le lecteur bienveillant que vous êtes dans son utilisation pour la construction d'applications locales et distribuées.

Émulation de périphériques réseau avec QEMU

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
150
|
Mois de parution
juin 2012
|
Domaines
Résumé
Dans un contexte industriel, un programme s'interface bien souvent avec des périphériques spécifiques à un domaine (automatique, robotique, etc.). Si les interfaces de programmation (API) sont le plus souvent semblables à celles que nous utilisons usuellement, d'autres problèmes se posent, notamment la disponibilité et la robustesse du matériel avec lequel on interagit. Le présent article présente une approche pour s'affranchir du matériel et le rendre disponible dans une plate-forme de simulation. Nous appliquons cette idée en implémentant un périphérique dédié au contrôle de moteur utilisé dans le domaine robotique.

Anatomie d'un OS temps réel

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
149
|
Mois de parution
mai 2012
|
Domaines
Résumé

Dans votre voiture, votre maison ou même votre poche : les systèmes embarqués sont partout ! Le logiciel a pris le pas sur du matériel pour des raisons évidentes : facilités de développement, flexibilité (mise à jour, correctifs), les avantages de migrer des fonctions du matériel vers le logiciel sont évidents. Au fil des années, le matériel embarqué est devenu si puissant qu'on ne considère plus les ressources comme limitées. Ainsi, les différences entre des machines de bureau et embarquées s'amenuisent et amènent les développeurs à déployer les mêmes systèmes d'exploitation sur ces plates-formes.Cependant, au-delà du seul aspect performance, certains systèmes requièrent des services spécifiques, en particulier lorsque la réussite d'une mission ou la survie est en jeu. Ces exigences peuvent être diverses (temporelles - déterminisme de l'ordonnancement ou spatiales - consommation d'espace mémoire, couverture de code) mais toutes ont une importance capitale. Au cours de cet article, nous allons présenter les services et standards en vigueur dans le domaine et détailler leurs API.

Implémentation de systèmes critiques dirigée par des modèles

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
1
|
Mois de parution
janvier 2011
|
Domaines
Résumé

La production de systèmes critiques (contrôle de véhicule, détection de fautes, drones, etc.) requiert le respect de nombreuses exigences : ils opèrent dans des environnements contraints (domaine avionique, spatial, militaire) et s’exécutent sur des plateformes embarquées ayant des ressources limitées (capacité de calcul, taille mémoire). De plus, une erreur dans leur implémentation peut avoir de lourdes conséquences (abandon d'une mission, perte de vie) si bien que leur code doit être exempt de bug. La conception de tels systèmes demande donc un processus de développement rigoureux, s'appuyant sur des technologies détectant tout potentiel vecteur d'erreur. Cet article présente une chaîne d'outils implémentant de tels systèmes au travers d'un cas pratique : l'implémentation d'un drone d'exploration avec Linux.