GNU/Linux Magazine N°
Numéro
149

Migrez votre système de fichiers vers BTRFS !

Temporalité
Mai 2012
Article mis en avant

Résumé
Le système de fichiers btrfs a gagné en fonctionnalité et en stabilité au fil des dernières versions du noyau Linux. Appelé à remplacer ext3 et ext4 dans un avenir de plus en plus proche, cumulant les fonctionnalités d'un système de fichiers moderne et la flexibilité d'un gestionnaire de volumes logiques comme LVM, btrfs suscite un intérêt croissant pour ceux qui souffraient du manque de flexibilité des solutions actuelles. Sachant que le stockage a été amené à subir de très importantes évolutions ces dernières années, les nouvelles fonctionnalités de btrfs sont donc très attendues.Nous présenterons dans cet article les fonctionnalités importantes de btrfs que les administrateurs de système GNU/Linux et les utilisateurs avancés utiliseront bientôt au quotidien.

Dans ce numéro...


C'est amusant, avec l'annonce de la disponibilité du langage Go en version 1.0, la question la plus posée sur bien des sites, listes, forums, etc., aura sans doute été “C'est quoi l'intérêt ?”. Ceci dit, c'est une question qui revient à chaque annonce d'un nouveau langage, applicatif ou outil. Pour tout dire, plus le logiciel est “technique”, plus la probabilité de voir la question apparaître est importante. Après tout, qui oserait la pauser après l'annonce d'un nouveau jeu, par exemple ?
La nouvelle mouture 3.3 du noyau Linux est actuellement dans les bacs. Nous vous proposons, comme à notre habitude, un parcours de santé au cœur de ses nouveautés et de ses améliorations mais aussi au sein de la résolution d'une régression assez critique. Il y en a pour tous les goûts, que vous soyez un inconditionnel des control groups ou préfériez en découdre avec la gestion mémoire. Mais bien d'autres aspects de ce nouveau noyau vous sont dévoilés dans les contrées florissantes que sont la sécurité, le réseau, ou encore les systèmes de fichiers, la gestion d'énergie, la prise en charge des nouveaux périphériques, ...
La conception de circuits logiques en VHDL ou Verilog est souvent perçue comme rébarbative. Les débutants sont régulièrement perdus dans la masse de détails à maîtriser en une seule fois pour obtenir un circuit fonctionnel. Les utilisateurs expérimentés pourraient être plus productifs en automatisant certaines tâches au lieu d'éditer trop souvent le code bas niveau à la main. Cet article donne une (courte) introduction à Migen, une bibliothèque Python permettant de manipuler et générer plus facilement des circuits logiques complexes.
Au secours Obi-Wan Kenobi, vous êtes mon seul espoir... Difficile de ne pas voir en cette sympathique petite caméra IP des airs de princesse Leia ou de princesse Vespa, selon les références cinématographiques de chacun. Quoi qu'il en soit, le profil de ce périphérique est très courant et son contenu tout autant. Vendu aussi bien sur eBay directement depuis la Chine que via des détaillants de matériels informatiques de toutes réputations, il s'agit là de périphériques portant bien des noms différents mais partageant, parmi d'autres choses, un élément commun : le prix, bien en dessous de la moyenne du marché.
La décomposition en série de Fourier, et plus généralement la transformée de Fourier [1], est un outil incontournable du traitement du signal visant à décrire des propriétés fréquentielles (spectrales) d’un signal. Au-delà de la maîtrise de l’outil mathématique qui fera l’objet de la première partie de cette présentation, son utilisation sur un système embarqué peut paraître complexe, voire rédhibitoire. Nous analyserons, dans la seconde partie, une note d’application qui démontre l’utilisation en virgule fixe de tables pré-calculées pour effectuer rapidement un calcul apparemment complexe, et ce pour un résultat compatible avec tout microcontrôleur proposant quelques kilo-octets de mémoire. Enfin, nous appliquerons cette méthode de calcul à quelques exemples plus ou moins triviaux. Nous mettrons en œuvre ces concepts, et l’échantillonnage périodique de signaux pour fournir les informations à traiter, sur architecture ARM Cortex-M3 telle qu’implémentée par ST sur le STM32, traitant les signaux issus d’un RADAR à onde continue.
Amis développeurs du monde JAVA, vous rêvez d'un OS propre, stable, sécurisé, et qui rend jaloux tous vos collègues au boulot ? Ou plutôt vous êtes fatigué de cet Ubuntu avec Unity / GNOME Shell / TrucGraphiqueRelou ? Laissez moi alors vous guider dans ce processus simple d'installation qui vous permettra d'avoir OpenBSD, GNOME 2, SUN JAVA et Netbeans. Un vrai desktop de dev' sur un OS super poilu :)
Détectez les intrusions réseau avec Snort, l'IDS open source, et analysez-les par l'interface BASE, the Basic Analysis and Security Engine.
Dans cet article, nous décrivons comment se simplifier la configuration des proxies, en combattant le mal par le mal, c’est-à-dire en utilisant un serveur proxy local.
Dans votre voiture, votre maison ou même votre poche : les systèmes embarqués sont partout ! Le logiciel a pris le pas sur du matériel pour des raisons évidentes : facilités de développement, flexibilité (mise à jour, correctifs), les avantages de migrer des fonctions du matériel vers le logiciel sont évidents. Au fil des années, le matériel embarqué est devenu si puissant qu'on ne considère plus les ressources comme limitées. Ainsi, les différences entre des machines de bureau et embarquées s'amenuisent et amènent les développeurs à déployer les mêmes systèmes d'exploitation sur ces plates-formes.Cependant, au-delà du seul aspect performance, certains systèmes requièrent des services spécifiques, en particulier lorsque la réussite d'une mission ou la survie est en jeu. Ces exigences peuvent être diverses (temporelles - déterminisme de l'ordonnancement ou spatiales - consommation d'espace mémoire, couverture de code) mais toutes ont une importance capitale. Au cours de cet article, nous allons présenter les services et standards en vigueur dans le domaine et détailler leurs API.
Nife est un shell et un langage de programmation dont l'ambition est d'offrir à des personnes qui ne sont pas des informaticiens, mais qui ont besoin de faire des mesures, de contrôler des appareils via des liaisons diverses, de surveiller des processus industriels, de manipuler des grandes collections de données, de faire des calculs, des filtrages, des statistiques, de pouvoir réaliser facilement leurs applications. Et ce, dans un environnement UNIX au sens large, du système propriétaire avec des fonctionnalités temps réel aux distributions Linux à faible coût.

Magazines précédents

Les derniers contenus premiums