Faire mieux que le langage C : la tentative « Lisaac »

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
148
|
Mois de parution
avril 2012
|
Domaines


Résumé
Aucun nouveau langage n'a les caractéristiques pour remplacer le vénérable C, voire le C++ : performance complexe à obtenir, machine virtuelle encombrante, complexité d'usage, absence d'accès bas niveau au matériel. Pour y arriver, les défis à relever sont nombreux : rapidité, productivité, capacité à trouver ses erreurs, facilité de prise en main et surtout, convaincre de nouveaux utilisateurs.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Sur le même sujet

C++ Moderne : C++20 et au-delà

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
234
|
Mois de parution
février 2020
|
Domaines
Résumé

Suite à la conférence de Cologne du mois de juillet 2019, le périmètre de la version C++20 a été figé, et cette version est la plus riche depuis C++11, elle introduit quelques nouveaux concepts significatifs.

Mise en œuvre d’autotools

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
234
|
Mois de parution
février 2020
|
Domaines
Résumé

Le vénérable autoconf reste très utilisé parmi les projets bien établis. Un minimum de compréhension de sa syntaxe et de son fonctionnement permet donc de contribuer efficacement à ceux-ci, voire de proposer un toilettage.

Un oscilloscope pour le traitement de signaux radiofréquences : gr-oscilloscope pour GNU Radio 3.7 et 3.8

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
234
|
Mois de parution
février 2020
|
Domaines
Résumé

Nous proposons d’utiliser un oscilloscope radiofréquence comme source de données GNU Radio pour les applications nécessitant une large bande passante, telles que les mesures de temps de vol. Cette exploration sera l’occasion de découvrir la nouvelle mouture de GNU Radio attendue depuis 6 ans, la version 3.8, avec son lot de nouveautés et d’incompatibilités.

Informatique quantique : l’empire des chats morts-vivants

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
233
|
Mois de parution
janvier 2020
|
Domaines
Résumé

Le célèbre paradoxe du chat, à la fois vivant et mort, expérience de pensée due à Erwin Schrödinger en 1935 [1], est très certainement la « bizarrerie » la plus connue, mais aussi la plus perturbante de la mécanique quantique. Elle avait pour but d’illustrer simplement les paradoxes de la mécanique quantique, à une époque où elle n’était pas encore acceptée par les scientifiques. Pour comprendre le passage du monde quantique (la boîte n’est pas ouverte et contient un chat mort-vivant) au monde classique (la boîte est ouverte et le chat est soit mort soit vivant), nous allons présenter les problèmes de cohérence et de mesure. Partons donc à la chasse aux chats morts-vivants.

Par le même auteur

Faites tourner les PCB

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
9
|
Mois de parution
décembre 2013
|
Domaines
Résumé

Dans un circuit numérique, il y a toujours une dose d’analogique. Parfois, une carte toute faite comme une Arduino, ou une Raspberry Pi, ne suffit plus; ou bien il faut gérer de la puissance, il faut alors créer une carte.

Les actifs, au boulot !

Magazine
Marque
Open Silicium
Numéro
9
|
Mois de parution
décembre 2013
|
Domaines
Résumé

Dans un circuit numérique, il y a toujours une dose d’analogique à l'interface du monde extérieur. Les composants discrets, dit actifs, sont à base de transistor et dans le cadre d’un système numérique, permettent de manipuler la puissance (les signaux forts).

Toute résistance n’est pas futile !

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
64
|
Mois de parution
janvier 2013
|
Domaines
Résumé
Si on veut utiliser un microcontrôleur pour un projet de robotique, de domotique ou autre, on doit parfois créer sa propre carte numérique, ou encore créer une carte de périphérique, connectée à une carte numérique plus dense comme l’Arduino ou la Raspberry Pi. Le but de cet article est de montrer les pièges et embûches à éviter lorsque l’on essaye d’appliquer la théorie.

Sortez vos capacités !

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
HS n°
Numéro
64
|
Mois de parution
janvier 2013
|
Domaines
Résumé
Pour un circuit numérique, il y a toujours une dose d’électronique analogique. « Malheureusement », penseront certains. Découvrons les condensateurs.

Faire mieux que le langage C : la tentative « Lisaac »

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
148
|
Mois de parution
avril 2012
|
Domaines
Résumé
Aucun nouveau langage n'a les caractéristiques pour remplacer le vénérable C, voire le C++ : performance complexe à obtenir, machine virtuelle encombrante, complexité d'usage, absence d'accès bas niveau au matériel. Pour y arriver, les défis à relever sont nombreux : rapidité, productivité, capacité à trouver ses erreurs, facilité de prise en main et surtout, convaincre de nouveaux utilisateurs.