Intégrer le mail dans sa messagerie 2.0

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
145
Mois de parution
janvier 2012
Domaines


Résumé
Depuis l'arrivée des réseaux sociaux [1] à la Facebook [1.1] ou professionnels à la LinkedIn [1.2], la notion de messagerie a clairement beaucoup évolué et les attentes des utilisateurs ont évolué de concert. Ces derniers souhaitent désormais un outil de messagerie plus élaboré et plus convivial que le mail traditionnel, et, surtout, de plus en plus de personnes réclament une amélioration de la messagerie dans le cadre de leur travail. Ainsi, l'utilisation de ces nouveaux systèmes de messagerie a même amené certains grands groupes, comme Atos Origin [1.3], à revoir leur propre infrastructure de mails pour adopter une approche dite plus « 2.0 ».

Est-ce la mort du mail traditionnel ? Faut-il mettre au rebut nos clients mails ? Adieu, Thunderbird, Pine, Mutt et autres GMail ? Loin de là, car le mail reste en fait très présent au sein de ces nouvelles messageries de demain, quel que soit leur degré de perfectionnement. En fait, le rôle du mail a simplement changé : il n'est plus le message dans son intégralité, mais il est devenu une partie du message ou simplement le mécanisme de transport du message, dont la nature a, elle, évolué.

Ceci étant dit, il reste à savoir comment s'y prendre pour architecturer son infrastructure de mail de manière à permettre de construire ces nouvelles messageries et s'assurer que l'infrastructure de mail ne deviendra pas rapidement un point bloquant pour la mise en place de ces nouvelles fonctionnalités tant attendues...

1. Avant-propos

Si vous avez un compte Facebook, vous avez probablement déjà été notifié de l'arrivée d'un message sur votre compte par le biais d'un mail,...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite


Articles qui pourraient vous intéresser...

Sécurisation du serveur

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
48
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Notre serveur RHEL est désormais fin prêt à être utilisé et maintenu, sans peine et de manière confortable. Cependant, notre travail n’est pas terminé. Il nous reste encore un élément crucial à valider : nous assurer que le serveur est aussi sûr et protégé que possible face à un éventuel assaillant mal attentionné.

Surveillance des accès de production en télétravail

Magazine
Marque
MISC
Numéro
111
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Il est courant de protéger l'accès aux infrastructures de production au travers de VPN ou de bastions SSH, et beaucoup d’organisations limitent encore ces points d'entrée à leur infrastructure interne. Lorsque l'organisation passe en mode télétravail à 100%, il faut forcément permettre l'accès depuis des adresses IP arbitraires, et se pose alors la question de surveiller ces accès pour détecter et bloquer rapidement une tentative d'accès malveillante.

Mise en place de l’intranet

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
48
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Le précédent chapitre a présenté, de manière sommaire et limitée aux besoins de ce dossier, les fonctionnalités d’Ansible. Nous allons donc maintenant revenir au cas d’étude en tant que tel et continuer la configuration de notre serveur RHEL, en utilisant désormais un playbook Ansible.

Covid-19, télétravail : mise en œuvre d’accès distants sécurisés pour se rapprocher du SI

Magazine
Marque
MISC
Numéro
111
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Les mesures de confinement prises par le gouvernement mi-mars 2020 pour contrer la propagation du Covid-19 ont poussé les entreprises et administrations de toutes tailles à promouvoir le télétravail. Cet article présente le retour d’expérience d’une partie de l’équipe EDF en charge des « accès distants sécurisés » pendant cette période.

Premiers pas et prérequis

Magazine
Marque
Linux Pratique
HS n°
Numéro
48
Mois de parution
septembre 2020
Domaines
Résumé

Dans ce premier chapitre, nous allons aborder de nombreux sujets, allant du respect des conditions d’utilisation de « Red Hat Enterprise Linux » (RHEL), de l’installation du système, de sa connexion au réseau « Red Hat » jusqu’à la description de notre cas d’étude. Une fois ces prérequis évoqués et ces étapes préliminaires étudiées, nous passerons au vif du sujet en installant Ansible, que nous utiliserons dans le prochain chapitre afin de commencer à mettre en place notre serveur.