Buildbot, ou comment contribuer au réchauffement climatique

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
141
Mois de parution
septembre 2011


Résumé
Bien souvent, quand on travaille sur un projet avec un certain nombre de contributeurs, on met en place une infrastructure de compilation et tests automatiques, pour vérifier qu'un commit ne pète pas un autre bout du code. De plus, on veut pouvoir tester la portabilité de son code sur divers systèmes d'exploitation, ainsi que diverses architectures matérielles. Dans le cadre de la maintenance et du packaging des divers ports mozilla sur OpenBSD (Firefox, mais aussi Thunderbird, Xulrunner, Seamonkey, Fennec aka Firefox mobile et Sunbird), je me suis donc intéressé à buildbot, un système développé en Python permettant d'automatiser la compilation d'un code sur diverses machines.

1. OpenBSD

OpenBSD est un système d'exploitation libre sous licence BSD dérivé de 4.4BSD existant depuis 1995, une nouvelle version étant mise à disposition du public tous les 6 mois. Le projet est mené (certains diront « d'une main de maître ») par Theo de Raadt, et compte une centaine de développeurs actifs, certains travaillant sur la base de l'OS (le noyau, les applications utilisateur de base), et d'autres travaillant sur le portage d'applications tierces proposées aux utilisateurs finaux sous forme de packages binaires. À ce jour, l'arbre des ports OpenBSD propose environ 7000 applications tierces, allant des environnements de bureaux complets (Xfce, GNOME, KDE) aux applications bureautiques (LibreOffice) en passant par divers logiciels serveurs (Web, Mail, Base de données, DNS, ...)

2. Mozilla

Mozilla est un projet libre principalement connu pour le navigateur web libre Firefox, né de la séparation entre la partie navigateur et la partie logiciel de courrier...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite