Build automatisé : à la découverte de Gradle

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
141
|
Mois de parution
septembre 2011
|


Résumé
Quels sont les ingrédients favorisant la réussite d'un projet ? Outre bien sûr l'élément premier et fondamental qu'est l'équipe, une approche possible [ShipIt!] pourrait se résumer à une certaine alchimie entre une méthode, des techniques et une infrastructure.La méthode, c'est l'approche suivie au cours de la vie d'un projet permettant la concrétisation de ce dernier, c'est-à-dire la transformation des besoins exprimés par l'utilisateur en fonctionnalités implémentées.Les techniques sont des pratiques mises en œuvre au quotidien par l'équipe et lui permettant de travailler mieux : rencontres journalières, constitution de la liste des tâches à réaliser, notifications et partage des modifications apportées au projet, revues de code, …L’infrastructure, enfin, met à la disposition de l'équipe un ensemble d'outils. On pourra citer les exemples suivants : système de gestion de versions ou VCS, suivi des fonctionnalités et des problèmes, intégration continue et automatisation de « build ». C'est cette dernière catégorie qui va retenir notre attention.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Par le même auteur

Build automatisé : à la découverte de Gradle

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
141
|
Mois de parution
septembre 2011
|
Résumé
Quels sont les ingrédients favorisant la réussite d'un projet ? Outre bien sûr l'élément premier et fondamental qu'est l'équipe, une approche possible [ShipIt!] pourrait se résumer à une certaine alchimie entre une méthode, des techniques et une infrastructure.La méthode, c'est l'approche suivie au cours de la vie d'un projet permettant la concrétisation de ce dernier, c'est-à-dire la transformation des besoins exprimés par l'utilisateur en fonctionnalités implémentées.Les techniques sont des pratiques mises en œuvre au quotidien par l'équipe et lui permettant de travailler mieux : rencontres journalières, constitution de la liste des tâches à réaliser, notifications et partage des modifications apportées au projet, revues de code, …L’infrastructure, enfin, met à la disposition de l'équipe un ensemble d'outils. On pourra citer les exemples suivants : système de gestion de versions ou VCS, suivi des fonctionnalités et des problèmes, intégration continue et automatisation de « build ». C'est cette dernière catégorie qui va retenir notre attention.