Réussissez vos sauvegardes

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
138
Mois de parution
mai 2011


Résumé
Sauvegarder… Quoi ? Quand ? Comment ? Où ? Pourquoi ? Qui ne s’est jamais posé l'une de ces questions ? Quel particulier n’a jamais perdu une seule donnée à notre époque où les clés USB se font de plus en plus petites et donc de plus en plus faciles à égarer ? Qui n’a jamais craint de perdre ses photos de mariage ? Quel entrepreneur n’a jamais craint de perdre les comptes de son entreprise ? Et ainsi de suite…A l’ère du numérique plus que jamais la sauvegarde et l’intégrité des données sont devenues des points critiques. Dans cet article nous ne mettrons pas en place d’outil ou de solution technique pour sauvegarder vos données : nous allons simplement faire un état des lieux et mener une réflexion sur la meilleure méthode afin de limiter au maximum les risques de pertes de données.

1. Les risques courus par vos données

Vos données ne sont pas en sécurité ! Voici une liste non complète des risques encourus… Pour chaque risque, nous allons lister ce qu’il faut pour y pallier.

1.1. La défaillance technique

Tout d’abord, le plus commun des risques est la défaillance technique : un disque dur n’est pas éternel. De la même manière, un CD ré-inscriptible n’est pas éternel et a une durée de vie de l’ordre de quelques années.

Constat :

* Il faut avoir au moins une sauvegarde des données ;

* Il faut faire des sauvegardes régulièrement ;

* Il faut renouveler les supports de stockage régulièrement ;

* Il faut anticiper la défaillance des disques durs.

1.2. L’erreur humaine

$ cd /home/moi/temporaire

$ rm –Rf *

$ cd /home/moi/super_important

[flèche haut]

[flèche haut]

[le doigt qui rippe sur [entrée]]

« Mer** !!!!!!! ». Eh oui, l’erreur de manipulation arrive. Elle est fourbe, elle se tapit dans l’ombre, guette le moment où elle vous...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 95% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite