PERSEUS : protéger des communications avec du bruit

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
135
Mois de parution
février 2011


Résumé
Pour protéger des informations ou des communications, la cryptographie est considérée comme incontournable. Mais elle a deux inconvénients majeurs. D'une part, elle a un profil statistique à nul autre pareil - celui de données totalement aléatoires - qui la rend immédiatement identifiable et d'autre part, son usage est encore - même en France - soumis a des contraintes/contrôles légaux voire dans certains pays tout simplement interdite. Si la liberté de protéger ses données personnelles et sa vie privée est un droit fondamental, ce droit ne doit pas contrarier l'action des États dans leurs missions régaliennes (sécurité des États et des citoyens). Autoriser le chiffrement sans limite vaut aussi pour les acteurs indésirables de la société (terroristes, pédophiles, mafieux, …).

Dans cet article, nous proposons avec la bibliothèque PERSEUS une nouvelle approche dans la protection des informations et des communications qui peut concilier ces deux préoccupations de sécurité en apparence inconciliables. Cette bibliothèque introduit le concept de « sécurité ajustable ». Cette dernière repose sur l'impossibilité calculatoire à résoudre des problèmes complexes, à moins de disposer de beaucoup de temps et de moyens de calculs très importants, ce qui limite cette capacité aux services étatiques spécialisés et pour des motivations réellement régaliennes (et non la surveillance des citoyens). La bibliothèque PERSEUS est couverte par les licences GPL/LGPL/MPL.

1. Introduction

Une condition nécessaire, mais nullement suffisante pour définir la sécurité du chiffrement, est la taille de la quantité secrète appelée clé. La cryptographie, elle-même, est souvent définie par l'usage d'une telle quantité secrète alors que le codage repose lui...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 97% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite