Kernel Corner : Noyau 2.6.37 (suite)

Magazine
Marque
GNU/Linux Magazine
Numéro
135
Mois de parution
février 2011


Résumé
De retour pour cette nouvelle année que nous espérons faste pour le noyau Linux, mais pour vous aussi chers lecteurs ;) (qui lisaient ces lignes avec un certain décalage), nous engageons les festivités (ou les hostilités ?) avec la seconde partie de notre présentation des nouveautés du noyau Linux 2.6.37. Laissez vous glisser dans ce monde merveilleux abritant un royaume où le calme ne sévit jamais, où les discussions s'attardent au coin du feu, voire même dans le feu, et évitent ainsi la torpeur des journées d'hiver.

1. API et ABI du noyau

L'appel système fanotify() avait été « désactivé » (c'est-à-dire rendu inaccessible depuis l'espace utilisateur) juste avant la sortie du 2.6.36, à cause d'un désaccord entre les développeurs sur l'API. Cet appel système est désormais réactivé dans cette version du noyau. Rappelons que fanotify() permet à un processus de l'espace utilisateur d'obtenir des notifications sur les opérations qui ont lieu sur un ensemble donné de fichiers. Les applications qui peuvent tirer profit de cette infrastructure sont par exemple les programmes de détection (voire de prévention) de malware. Cet appel système a été décrit lors de l'analyse du noyau 2.6.36 dans le Kernel Corner 132.

2. Gestion Mémoire

2.1 Refonte de kmap_atomic()

La primitive kmap_atomic() est liée à l'utilisation de la mémoire haute. Expliquons tout d'abord ce qu'est cette mémoire (pour de plus amples informations au sujet de l'espace d'adressage, cf. Kernel Corner 102). Il s'agit...

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 96% à découvrir.
à partir de 21,65€ HT/mois/lecteur pour un accès 5 lecteurs à toute la plateforme
J'en profite